Liberty Global prend le contrôle de la Formule E

-

L’entreprise de télécommunications va augmenter sa participation dans la Formule E à 65%, devenant ainsi l’actionnaire majoritaire de la catégorie, les 35 % restants étant constitués d’actionnaires minoritaires. Liberty Global, qui a investi il ​​y a dix ans dans le championnat, va acquérir les actions de Warner Bros Discovery et compte finaliser l’opération avant la fin 2024, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires.

Le contrat est indépendant de la propriété de Liberté Média avec la Formule 1 et le futur contrôle de Dorna Sports avec le MotoGP et le WSBK. Cette annonce intervient juste après que la modalité électrique prépare sa onzième campagne avec le calendrier 2024-2025 publié mardi, qui met en avant un double événement à Monaco et l’inclusion de Miami.

Le PDG de la Formule E, Jeff Doddsa noté que l’investissement se concentrera sur la technologie des monoplaces, en élargissant le calendrier et en promouvant le championnat : “Les domaines clés de croissance ont été la technologie automobile, le saut entre la génération 3,5 et la génération 4 est significatif, et “C’est seulement deux ans et demi dans quelques années, ce sera une voiture de course incroyable.”

“Cette semaine, nous avons annoncé notre calendrier, qui est le plus grand de notre histoire et, en tant que fans de sport automobile, j’espère que vous apprécierez qu’il contienne de nouvelles fonctionnalités emblématiques et audacieuses”, a-t-il poursuivi. “Le troisième concerne le bruit. Travailler avec les talents, le marketing, les relations publiques, les réseaux sociaux et l’activation numérique pour que davantage de personnes connaissent le sport que nous protégeons, ce qui nous a amené à augmenter notre base de fans jusqu’à près de 400 millions”.

“Nous sommes sur le point de débloquer cette croissance exponentielle. Par conséquent, il est essentiel d’avoir un investisseur aussi convaincu que Liberty Global pour nous soutenir à un moment où nous augmentons notre empreinte et investissons dans la technologie et la génération de bruit”, a-t-il expliqué.

De son côté, le PDG du nouvel actionnaire majoritaire, Mike Friesa noté : “C’est un moment crucial pour la Formule E. C’est, comme toutes les catégories, un moment où la Formule E a besoin de capital et de conviction, nous avons absolument l’intention de fournir les deux et à ce moment critique”.


Vous souhaitez lire notre actualité avant tout le monde et gratuitement ? Suivez-nous ici sur notre chaîne Telegram et vous ne manquerez de rien. Toutes les informations, à portée de main !

-

NEXT La Haas è una squadra in ascesa