Un Colombien a été arrêté en Espagne pour avoir emmené des jeunes avec de fausses promesses de jouer au football

Un Colombien a été arrêté en Espagne pour avoir emmené des jeunes avec de fausses promesses de jouer au football
Un Colombien a été arrêté en Espagne pour avoir emmené des jeunes avec de fausses promesses de jouer au football
-

14/06/2024

La police espagnole a arrêté un citoyen colombien de 39 ans accusé d’avoir favorisé l’immigration illégale de compatriotes, dont certains mineurs, en leur promettant faussement de les aider à accéder au football professionnel.

Au total, 25 jeunes auraient été victimes des tromperies de cet homme basé dans la ville d’Arrasate, au nord de Espagne. Le présumé escroc Il a été mis à la disposition du tribunal de Gipuzkoa, chargé d’enquêter sur les événements.

Lire aussi : Quatre hommes accusés d’avoir envoyé des tonnes de cocaïne en Espagne sont incarcérés

La plainte a été déposée par l’association SOS Racisme, qui avait alerté en février sur l’arrivée en Espagne de jeunes trompés.

Puis, le 9 avril, grâce à une opération, la police espagnole a identifié un groupe de jeunes qui prétendaient arriver dans le pays européen pour jouer dans des équipes de football. Les victimes disposaient de passeports et d’un document qui était, semble-t-il, une « lettre d’invitation » pour s’entraîner dans un club pendant trois mois, durée maximale autorisée pour rester sur le territoire ibérique.

Cela pourrait vous intéresser : Décision historique : trois fans reconnus coupables d’insultes racistes contre Vinicius

Selon les médias espagnols, l’homme avait précédemment demandé le paiement de certaines sommes d’argent pour frais de représentation. Il leur a également promis un soutien et un logement, des choses que les jeunes aussi devaient payer.

Lorsque les victimes sont arrivées en Espagne, selon l’agence EFE, elles se trouvaient dans des maisons différentes proches les unes des autres, où séjournaient déjà des Colombiens qui se trouvaient dans les mêmes conditions.

Le passeport de l’homme a été confisqué et il lui est interdit de quitter l’Espagne. Il doit également se présenter au tribunal tous les 15 jours pour faire des déclarations. Parmi les personnes concernées figurent également de jeunes Mexicains et trois clubs de la région Pays Basque.

-

NEXT La Haas è una squadra in ascesa