De 10 secondes, Egan a raté le podium du Tour de Suisse

De 10 secondes, Egan a raté le podium du Tour de Suisse
De 10 secondes, Egan a raté le podium du Tour de Suisse
-

11h17

Le cycliste colombien Egan Bernal (Ineos) était proche de signer un nouveau podium ce dimanche.

Lors d’une finale passionnante du Tour de Suisse, qui a départagé les places d’honneur avec un contre-la-montre de 15,7 kilomètres entre les villes d’Aigle et de Villars-sur-Ollon, Bernal a perdu la troisième place du classement général de 10 secondes, qui a finalement été réalisé par le Danois Mattias Skjelmose (Lidl – Trek).

La victoire du jour est revenue aux Portugais Joao Almeida (Émirats Arabes Unis), qui a gagné avec 33,24 minutes en roulant à une vitesse de 28,2 kilomètres par heure ; tandis que son coéquipier, le Britannique Adam Yatesl’a escorté dans la fraction et a réussi à défendre le maillot jaune de leader pour devenir champion.

Skjelmose, pour sa part, a passé troisième, à 20 secondes, et Bernal neuvième, à 1,30 secondes.

Cette différence a permis au Danois de réduire le temps perdu face au Colombien, qui a terminé la compétition en quatrième position, 3,12 derrière Yates et 10 derrière Skjelmose. Le finaliste était Almeida, 22 secondes derrière son collègue. Un top 5 dans une compétition considérée comme la plus relevée après la Giro, le Tour et la Vueltaest également applaudi.

Malgré le résultat, Bernal continue de surprendre par son niveau, à tel point qu’il oublie parfois qu’il a failli perdre la vie en 2022 après avoir subi un accident lors d’un entraînement de vélo.

En route vers le Tour de France, qui débute ce 29 juin, l’homme de Cundinamarca, non seulement avec des paroles mais avec de forts coups de pédale, prédit une fois de plus d’agréables résultats à ajouter à son brillant palmarès.

Le coureur de 27 ans, vainqueur du Tour de France en 2019 et du Giro d’Italia en 2021, il s’est également classé deuxième du classement montagne en Suisse, derrière Yates.

Durant ce test, Egan a été le protagoniste du début à la fin. Le scarabée est arrivé cinquième dans la ville du Col du Saint-Gothard, troisième à Carì, quatrième à Blatten, sixième à Villars-sur-Ollon et neuvième dans cette même ville où s’est déroulée la fraction finale.

Avec Yates et Almeida, qu’il retrouvera sur le Tour, le représentant national a maintenu une lutte serrée dans les derniers kilomètres des étapes de montagne, tandis qu’avec d’autres rivaux importants, parmi lesquels l’Espagnol Enric Mas (Movistar), le Néerlandais Wilco Kelderman (Team Visma), entre autres, le Colombien a montré une meilleure performance.

De cette façon, Egan, qui avec Daniel Felipe Martínez sera aux Jeux Olympiques de Paris, Il continue de montrer de grands progrès dans son rétablissement.

Cette année, il était déjà troisième au Championnat National Route à Tunja, à O Gran Camiño et à la Vuelta a Catalunya (premier podium WorldTour depuis l’accident), des positions d’honneur qui le remplissent de confiance et lui font comprendre qu’il fait bien chemin vers l’objectif de se battre une fois de plus pour de grandes choses contre les meilleurs coureurs du monde. La Grande Boucle vous attend.

-

PREV Furia per l’arrivo di Antonela Roccuzzo allo stadio dove l’Argentina giocherà contro l’Ecuador: il grido che ha sorpreso Thiago Messi
NEXT La Haas è una squadra in ascesa