Ils sont allés au pâturage à Queen’s: Cerúndolo, Báez, Etcheverry et Navone ont été éliminés :: Olé

Ils sont allés au pâturage à Queen’s: Cerúndolo, Báez, Etcheverry et Navone ont été éliminés :: Olé
Ils sont allés au pâturage à Queen’s: Cerúndolo, Báez, Etcheverry et Navone ont été éliminés :: Olé
-

18/06/2024 14h59Mis à jour le 18/06/2024 16h04

Le premier cas de Tournoi du Queen’s Club, l’un des deux ATP 500 joués sur gazon (l’autre est Halle, joué au par), a été le dernier pour tous les Argentins présents. Pour Francisco Cerundolo (26e)qui a connu le départ le plus difficile possible -il a dû tenir tête à Carlos Alcaraz (2ème)- ; Sébastien Baez (19e), Tomas Etcheverry (32°) et Mariano Navone (29e) il y a eu des débuts et des adieux.

Dans un duel très cool contre Alcaraz, dont la dernière apparition sur un court a été de soulever la coupe à Roland Garros, Cerúndolo a connu un début catastrophique (il a été breaké deux fois, il n’a jamais réussi à briser le service de l’Espagnol et a perdu 6-1) et un résultat qui, en raison de l’évolution du deuxième set, a également semblé vide : Il menait 5-2, n’a pas pu fermer le point et a fini par perdre 7-5.

Alcaraz a éliminé Cerúndolo du tournoi Queen’s. A la fin, il y a eu un salut amical. (EFE)

Le reste des Argentins n’a pas non plus bien réussi à Queen’s.

Du côté de Seba Báez, il a affronté l’Américain Tommy Paul (13e), un rival réputé pour être dur et ça l’était. Cependant, l’Argentin s’est battu jusqu’au bout et aurait pu gagner, mais dans les deux sets joués, le ballon est tombé dans l’autre sens : Il a atteint 4-4 et les deux ont terminé 6-4 pour les Yankees.

Quant à Etcheverry, face à un Billy Harris moins bien classé (il est 162ème mondial), a mal commencé, s’est relevé et a fini par tomber à la fin. C’était 6-4, 3-6 et 6-3 pour les Britanniques. Enfin, Navone affronte le Britannique Jack Draper (31e), qui vient de remporter le tournoi de Stuttgart, et s’incline en deux sets 6-3 et 6-2.

Du monde pour suivre le Queen’s, l’un des tournois londoniens par excellence. (EFE)

-

NEXT La Haas è una squadra in ascesa