Le premier jeu vidéo de l’histoire n’a pas été créé par Atari

Le premier jeu vidéo de l’histoire n’a pas été créé par Atari
Le premier jeu vidéo de l’histoire n’a pas été créé par Atari
-
William Higinbotham a donné vie à Tennis for Two grâce à ses connaissances avancées en électronique

Rejoindre la conversation

Dans l’Olympe du jeu vidéo, Atari a l’habitude occuper le trône en pionnier incontesté. Cependant, cet héritage historique s’accompagne également d’autres entreprises et des titres pertinents qui étaient cruciaux pour la création de l’industrie du jeu. Si Atari a sans aucun doute été une figure fondamentale dans la popularisation de ce média de divertissement, le premier jeu vidéo remonte bien plus loin, à l’époque des oscilloscopes et des appareils électroniques primitifs qui De nos jours, ils ne sont plus utilisés.

En soi, l’histoire du jeu vidéo il n’a même pas 100 ans et a considérablement progressé avec la technologie, nous donnant des livraisons incroyablement réalistes tout comme Red Dead Redemption 2, le meilleur jeu de l’histoire selon IMDb. Eh bien, dans les années 50 sont arrivées deux jeux qui ont fait les premiers pas, alors, dans cet article, nous vous expliquons ce qu’ils sont et pourquoi ils sont si importants.

Le début de l’ère des jeux vidéo a été consolidé par l’ingénieur Josef Kates

Le premier jeu vidéo de l’histoire n’a pas été créé par Atari

Bertie the Brain a été le premier jeu d’interaction électronique

Les années 1950 voient la naissance du interaction électronique ludique avec les appareilsmarqué par des innovations marquantes comme Bertie the Brain, créé par l’ingénieur Josef Kates en 1950. Cet appareil était pratiquement le précurseur des consoles moderne que nous connaissons aujourd’huicar il offrait aux utilisateurs la possibilité de jouer à un jeu analogue connu sous le nom de « tic-tac-toe » ou “O et X”. Malgré sa taille considérable et sa complexité opérationnelle, Bertie the Brain représente une avancée cruciale dans l’histoire de la technologie du divertissement, étant l’un des les premiers exemples de l’interaction électronique avec une machine dans l’histoire

Plus tard, en 1958, William Higinbotham a avancé dans cette direction de divertissement interactif avec « Tennis for Two », un jeu simulant un match de tennis sur un oscilloscope et cela a été présenté lors d’une foire publique. Son design intuitif et l’interactivité qui en résulte a retenu l’attention du publicconsolidant ainsi sa position comme l’un des pionniers de l’industrie du jeu vidéo.

La discussion sur lequel de ces appareils mérite le titre du « premier jeu vidéo » est toujours en suspens, mais Tennis for Two et Bertie the Brain Ils partagent des caractéristiques fondamentales, tels que l’interaction électronique, la conception élémentaire et l’accent mis sur le divertissement. Alors que le tennis à deux est reconnu pour son accessibilité au public et son influence sur la perception de les jeux vidéo comme divertissementBertie the Brain est connu pour son rôle innovant en tant qu’appareil électronique dédiée au jeuétablissant un précédent pour le développement des futures consoles de jeux vidéo.

Tennis for Two contre Bertie the Brain : quel a été le tout premier match ?

Le premier jeu vidéo de l’histoire n’a pas été créé par Atari

La création complexe de Tennis for Two a marqué le début d’une nouvelle ère

Déterminer le jeu vidéo le plus influent n’est pas une tâche simple, car il varie selon les paramètres établis. Du point de vue de l’accessibilité et de l’impact social, Tennis for Two apparaît comme un candidat principal possible. Cependant, si l’on considère innovation technologique et le design dédié au divertissement interactif, Bertie the Brain aussi pourrait prétendre à cette reconnaissance.

Il est essentiel de reconnaître la contribution significative de ces pionniers dans la naissance de l’industrie du divertissement numérique. Dans les années 1960, qui ont connu un boom de la créativité dans le secteur du jeu vidéo. En 1961, Spacewar ! apparu au MIT, des étudiants fascinants et les chercheurs avec leurs combats spatiaux au format pixel. Ce titre, fréquemment cité comme le premier jeu vidéo « moderne » À partir de cette époque, il a introduit des innovations telles que les graphiques vectoriels, les systèmes de notation et le mode multijoueur, ce qui constitue la première étape vers l’ère des jeux d’arcade qui prédomineront dans la décennie suivante.

L’avènement des consoles de salon dans les années 70 a marqué une étape cruciale. La Magnavox Odyssey, introduite en 1972, est devenue la pionnière des consoles de salon, suivi de l’Atari 2600 en 1977. Ces appareils, avec leurs commandes par joystick et leurs cartouches interchangeables, ils ont démocratisé les jeux vidéo, les intégrant à l’environnement familial. Classiques comme Pong et Space Invaders Ils étaient des emblèmes de leur époque, cimentant l’engouement pour les jeux vidéo qui persiste à ce jour.

En conclusion, l’histoire du « premier jeu vidéo » ne doit pas être considérée comme le résultat d’une seule invention, mais plutôt comme le fruit d’un héritage collectif, forgé par une communauté d’innovateurs avec une passion partagée.

Rejoindre la conversation

-

PREV Meta présente le mode Voyage pour jouer, travailler et regarder des films sur les casques Quest pendant un vol
NEXT Découverte d’une planète géante aussi légère qu’une barbe à papa