L’art de créer de la musique live grâce à la programmation de code

L’art de créer de la musique live grâce à la programmation de code
L’art de créer de la musique live grâce à la programmation de code
-

Lors des représentations, il est courant que les artistes partagent leur écran avec le public afin que chacun puisse voir le code tel qu’il est écrit et modifié en temps réel. (IDIS)

Le live coding, également connu sous le nom de live coding, est une pratique de programmation dans laquelle les développeurs écrivent et modifient le code source d’un logiciel en temps réel, généralement devant un public.

Il est souvent associé à la création de musique ou d’art visuel numérique en direct, où les programmeurs, également appelés « artistes du code », manipuler le code lors de performances ou de présentations pour générer des sons et des images en direct.

Ce concept relativement nouveau, qui gagne en popularité depuis Ses débuts il y a environ 20 ans au Royaume-Uniest une fusion de science, d’art et de technologie qui commence à attirer l’attention d’un public plus large.

Le live coding est également utilisé comme outil pédagogique dans des ateliers et des démonstrations pour enseigner la programmation de manière dynamique et participative. (Zone grise)

Grâce à des programmes comme Sonic Pi, qui utilise le langage de programmation Ruby, des artistes codeurs en direct instruisent l’ordinateur produire de la musique et des visualisations en réponse à des commandes spécifiques.

Par exemple, lors de la rédaction d’un ligne de code comme “with_fx :echo do”, le système ajoute un écho aux notes jouées, créant une atmosphère immersive, presque de science-fiction, pour les spectateurs. Le résultat est une expérience auditive et visuelle dynamique, où le code devient l’instrument principal de l’artiste.

Si l’essor de ce genre repose sur la curiosité et l’enthousiasme du public, passé de l’incompréhension de ce dont il était témoin à la recherche active de ces spectacles, appelés algoravesla combinaison de musique, de code et d’algorithmes.

Le live coding combine la programmation en temps réel et la création musicale. (Musée du Design)

Ces types d’événements cherchent également à rendre le processus créatif transparent. Lors des représentations, Il est courant que les artistes partagent leur écran avec le public afin que tout le monde puisse voir le code tel qu’il est écrit et modifié en temps réel.

Bien que ces séquences de code puissent paraître incompréhensibles à certains, elles reflètent une forme d’art qui démontre comment La technologie peut être un outil de créativité et d’expression artistique.

Il est important de noter que pendant la représentation, deux personnes peuvent entrer en jeu. Un DJ et une autre personne qui se consacrent à faire la même chose, mais le résultat qu’ils génèrent sont des images visuelles et des vidéos qui accompagnent la musique.

Bien qu’il puisse initialement être perçu comme une niche destinée principalement à ceux qui ont des connaissances préalables en musique ou en programmation, le live coding s’avère avoir un attrait beaucoup plus large. Nature interactive et visuellement stimulante de ces présentations le rend accessible même à ceux qui ne connaissent pas les tenants et les aboutissants de la programmation.

Alex McLean, l’un des pionniers de la scène du live coding. (Porte de recherche)

Plusieurs artistes ont excellé dans le domaine du live coding, combinant compétences en programmation et expressions artistiques. Certains d’entre eux sont:

  • Alex McLeanl’un des pionniers de la scène du live coding, connu pour avoir développé le langage de programmation TidalCycles utilisé pour la création musicale algorithmique.
  • Sam Aaroncréateur de Sonic Pi, un synthétiseur de musique live qui permet aux personnes de tous âges d’apprendre facilement à coder grâce à la musique.
  • Shelly Noeudsconnue pour son travail dans des performances de codage en direct qui explorent l’improvisation et la collaboration dans des environnements numériques.

Chacun de ces artistes utilise le live coding non seulement comme outil technique, mais aussi comme moyen d’explorer de nouveaux territoires artistiques, combinant code, musique et visualisations en temps réel. En fait, le invention et adaptabilité sont des principes fondamentaux du codage en direct, comme en témoigne la manière dont les artistes manipulent le code pour modifier la musique et les images visuelles à la volée.

-

PREV Comment savoir si quelqu’un a piraté votre routeur
NEXT Dragon’s Dogma 2 se positionne en tête des ventes de mars aux Etats-Unis, battant des records pour Capcom