Breaking news

American Airlines doit faire face à la demande de congés militaires payés de la part de ses pilotes

American Airlines doit faire face à la demande de congés militaires payés de la part de ses pilotes
American Airlines doit faire face à la demande de congés militaires payés de la part de ses pilotes
-

Par Jonathan Stempel

(Reuters) – Une cour d’appel fédérale a relancé mardi un procès intenté par des pilotes d’American Airlines pour non-paiement de leurs congés militaires de courte durée.

Dans une décision 3-0, la Cour d’appel américaine du troisième circuit de Philadelphie a déclaré qu’un jury raisonnable pourrait considérer un congé militaire de courte durée comparable à une fonction de juré ou à un congé de deuil, pour lesquels les Américains paient les pilotes.

Le tribunal a relancé un recours collectif intenté par des pilotes qui ont pris des congés militaires de courte durée, définis comme 16 jours ou moins, de janvier 2013 à octobre 2021.

Au cours de cette période, les congés avaient une durée moyenne de 3,3 jours, tandis que les congés pour fonctions de juré et de deuil avaient une durée moyenne de 1,8 jours et 2,7 jours, respectivement.

Mais les pilotes prenaient des congés militaires de courte durée plus fréquemment, en moyenne environ 22 jours par an, contre environ deux jours de congé pour fonctions de juré et trois jours de congé de deuil.

Sans se prononcer sur le fond de l’affaire, la juge de circuit Arianna Freeman a déclaré que les congés étaient de durée similaire et que les pilotes avaient peu ou pas de contrôle sur le moment où les prendre.

Il a également déclaré que les jurés pouvaient considérer le congé militaire et le congé pour fonctions de juré comme ayant un objectif commun : le devoir civique.

Les pilotes se sont appuyés sur la loi de 1994 sur les droits à l’emploi et au réemploi dans les services en uniforme, qui accorde aux employés en congé militaire le droit aux mêmes avantages que les autres employés.

Jon Taylor, avocat des pilotes, a déclaré que la décision confirmait l’intention du Congrès selon laquelle le personnel militaire “ne serait pas désavantagé lorsqu’il répondrait à un appel au service”. Il a ajouté que les pilotes attendaient leur procès.

(Reportage de Jonathan Stempel à New York ; édité en espagnol par Héctor Espinoza)

-

PREV Les nouveaux PC Copilot+ de la famille Microsoft Surface sont désormais disponibles – Centre d’actualités
NEXT Cet ordinateur portable HP dispose de 32 Go de RAM, d’un RTX 4070 et coûte 400 euros de moins, atteignant son prix minimum