Apex augmente la production pétrolière et gazière égyptienne

-

La société a acquis des actifs pétroliers et gaziers auprès d’une filiale d’Eni au cours du premier semestre 2023

La société pétrolière et gazière privée égyptienne Apex International Energy a augmenté sa production de pétrole et de gaz de 62 pour cent depuis le début de l’année, selon Thomas Maher, président-directeur général de la société.

La production en participation directe de la société s’élève désormais à 11 100 barils d’équivalent pétrole par jour (bep/j), soit 4 200 de plus qu’elle ne l’était début 2023.

La société a acquis actifs pétroliers et gaziers d’IEOC Production, filiale de la société pétrolière et gazière italienne Eni, au cours du premier semestre 2023.

Apex a acquis tous les intérêts d’IEOC dans les concessions de Ras Qattara, West El-Razzak, East Kanayis et West Abu Gharadig, qu’elle exploite par l’intermédiaire de Farah Petroleum Company (PetroFarah), la coentreprise d’exploitation d’Apex et de l’entreprise publique égyptienne General Petroleum Company. (EGPC).

La finalisation de l’acquisition du dernier de ces intérêts, West Abu Gharadig, a eu lieu en juin 2023, et Apex a pris en charge la pleine exploitation des actifs acquis le 1er juillet 2023.

Apex a également acquis une participation de 25 pour cent dans les concessions East Obaiyed et South West Meleiha, exploitées par IEOC.

Depuis le 1er juillet, la production en participation directe d’Apex, développée de manière organique, dans le sud-est

-

Meleiha (SEM) s’élevait à 7 100 b/j, et la production supplémentaire en participation directe ajoutée par les actifs acquis s’élevait à 2 900 b/j, donnant à Apex une production en participation directe combinée dans le désert occidental de 10 000 b/j.

-

En juillet 2023, Apex a lancé un programme de reconditionnement et de réparation de 32 puits dans les champs Aghar, Raml, Faras et Zarif.

Ce programme comprend les recomplètements et la remise en production des puits et a abouti à ce jour à une augmentation de la production de 1 000 b/j à 3 900 b/j, soit une augmentation de 34 pour cent.

En septembre 2023, Apex a commencé à déclarer sa première production de gaz naturel avec le démarrage du projet gazier Faramid à East Obaiyed, exploité par IEOC, dans lequel Apex détient une participation de 25 %.

La production de gaz est actuellement de 24,4 millions de pieds cubes par jour, soit 4 000 bep/j, dont 1 000 bep/j sont attribuables à Apex.

Maher a déclaré : « L’ajout des six concessions acquises, le programme complet de reconditionnement exécuté par notre équipe dans les champs acquis et le démarrage du projet gazier Faramid ont contribué à augmenter la production de notre participation directe de 62 %, soit 4 200 bep. /d, depuis le début de l’année.

« Il est important de noter que ces augmentations ont été réalisées sans incident entraînant une perte de temps et tout en réduisant les coûts d’exploitation unitaires de 20 pour cent, ce qui est un hommage au dévouement et au travail acharné des équipes d’Apex et de PetroFarah. »

Maher a ajouté : « Nos ingénieurs et géoscientifiques ont identifié des candidats supplémentaires au reconditionnement, et avec la poursuite de notre campagne de développement et de forage d’exploration en cours, nous attendons avec impatience de nouvelles augmentations de la production dans les mois à venir. »

-

-

PREV Taiwan et la République tchèque fourniront des services de soins de santé primaires en Ukraine | Nouvelles de Taïwan
NEXT Le Quotidien : Qui est échangé en premier à Montréal?; La date de début de Kane n’est pas claire