Le Canadien Milos Raonic utilise son service dominant pour vaincre le Finlandais Patrick Kaukovalta à la Coupe Davis

Le Canadien Milos Raonic utilise son service dominant pour vaincre le Finlandais Patrick Kaukovalta à la Coupe Davis
Le Canadien Milos Raonic utilise son service dominant pour vaincre le Finlandais Patrick Kaukovalta à la Coupe Davis
-
Ouvrez cette photo dans la galerie :

Le Canadien Milos Raonic joue un coup droit lors d’un match de Coupe Davis contre le Finlandais Patrick Kaukovalta, à Malaga, en Espagne, le 21 novembre.Clive Brunskill/Getty Images

Le Canadien Milos Raonic a été mis en action mardi lors de sa première participation à la Coupe Davis depuis 2018.

Il a joué comme s’il n’était jamais parti.

Le droitier vétéran de Thornhill, en Ontario, a utilisé son puissant service à son avantage dans une victoire de 6-3, 7-5 contre le Finlandais Patrick Kaukovalta pour donner aux champions en titre une avance de 1-0 dans le meilleur des trois quarts. -final.

Avec Félix Auger-Aliassime indisponible en raison d’une blessure, le jeune montréalais Gabriel Diallo devait affronter Otto Virtanen dans l’autre match de simple à l’aréna Martin Carpena.

Le capitaine canadien Frank Dancevic a sélectionné Vasek Pospisil, de Vernon, en Colombie-Britannique, et Alexis Galarneau, de Laval, au Québec, pour le match de double contre Harri Heliovaara et Patrik Niklas-Salminen.

La composition du double pourrait être modifiée en fonction des résultats en simple.

Raonic a tenu bon lors du premier match – remportant les quatre points avec des as – et n’a perdu qu’un seul point au service dans le premier set. L’ancien numéro 3 mondial, qui est revenu sur le circuit ATP cette saison après une longue absence pour blessure, a clôturé la victoire en 67 minutes.

Auger-Aliassime, qui a remporté la victoire du Canada lors de la finale de l’année dernière contre l’Australie, souffrait d’un « problème au bas du corps », a déclaré un porte-parole de Tennis Canada dans un courriel.

Au 29e rang, Auger-Aliassime de Montréal est le seul joueur canadien classé parmi les 100 premiers. Il n’a pas été exclu de jouer plus tard dans la semaine si le Canada progressait, a déclaré le porte-parole de la fédération.

-

Le joueur finlandais le mieux classé en simple – le n°69 Emil Ruusuvuori – n’était pas disponible en raison d’une blessure à l’épaule.

-

L’équipe gagnante se qualifiera pour la demi-finale de vendredi contre le vainqueur du quart de finale de mercredi entre la Tchéquie et l’Australie.

Dans la moitié inférieure du tirage au sort du Final 8, l’Italie affrontera les Pays-Bas et la Serbie affrontera la Grande-Bretagne. La finale était prévue dimanche.

Auger-Aliassime et Denis Shapovalov, de Richmond Hill, en Ontario, ont mené l’équipe canadienne à son tout premier titre de la Coupe Davis l’an dernier. Shapovalov ne joue pas cette semaine car il se remet encore d’une blessure au genou.

Auger-Aliassime a atteint le sixième rang en carrière l’an dernier, mais son classement a chuté en raison d’une campagne 2023 médiocre. Cependant, il a fait preuve d’une grande forme en défendant avec succès son titre des Swiss Indoors le mois dernier à Bâle.

Raonic, numéro 318 mondial, a vu son classement chuter après une absence du Tour de près de deux ans.

Il est revenu en juin et a montré qu’il pouvait encore s’accrocher au plus haut niveau en battant l’Américaine Frances Tiafoe – alors classée 10e mondiale – à l’Omnium Banque Nationale en août.

Diallo, un joueur prometteur qui a connu du succès sur le circuit Challenger de niveau inférieur cette saison, est le n°139 mondial.

La Finlande dispute pour la première fois un quart de finale de Coupe Davis. Virtanen est classé 170e mondial et Kaukovalta est de retour au 782e rang.

Le Canada a battu la Finlande 4-1 en 1966 sur terre battue extérieure à Helsinki lors de son seul match précédent de la Coupe Davis.

-

-

PREV Utah Jazz travaille ensemble pour une victoire en prolongation contre les Portland Trail Blazers
NEXT La NASA transforme la lumière en fréquence sonore pour créer une symphonie de la Voie lactée (ÉCOUTER)