L’Église catholique du Mexique condamne le meurtre d’une fillette de 8 ans et les représailles d’un justicier

L’Église catholique du Mexique condamne le meurtre d’une fillette de 8 ans et les représailles d’un justicier
L’Église catholique du Mexique condamne le meurtre d’une fillette de 8 ans et les représailles d’un justicier
-

Par Diego López Colín

Equipe de presse de l’ACI, 3 avril 2024 / 10h00

« Nous nous détruisons petit à petit », a déclaré l’archidiocèse primatial de Mexique, condamnant le récent enlèvement et le meurtre d’une fillette de 8 ans, Camila, qui a été suivi de représailles de milices contre les auteurs présumés.

Dans un éditorial de son hebdomadaire « Desde la Fe » (« Du point de vue de la foi »), l’archidiocèse de Mexico s’interrogeait : « Combien de filles mortes encore ? Combien encore de lynchages [mob justice]? Combien d’injustices encore ? Quand comprendrons-nous que la violence ne fait qu’engendrer davantage de violence ?

Face à cette tragédie, qui témoigne « d’un certain nombre de problèmes qui ont déchiré le tissu social », l’archidiocèse a exhorté la population à résister aux sentiments « d’égoïsme, de peur et d’amertume, de souffrance et de mort, qui barrent la route ». . » à la joie et à l’espoir.

Dans le contexte de la célébration du dimanche de Pâques, l’éditorial rappelle que « Jésus est vivant, tout comme son message », soulignant qu’« aucun événement douloureux, égoïste et cruel ne peut guider notre chemin, et encore moins avoir le dernier mot dans le destin de notre pays.

-

PREV Les fast-foods californiens ont augmenté leurs prix en raison du salaire minimum
NEXT Ethan Burdett, conducteur du M25, admet avoir causé quatre morts