Un homme sera jugé pour meurtre suite au décès d’une maîtresse de poste à la retraite en 2013

Un homme sera jugé pour meurtre suite au décès d’une maîtresse de poste à la retraite en 2013
Un homme sera jugé pour meurtre suite au décès d’une maîtresse de poste à la retraite en 2013
-

Un homme de 69 ans sera jugé l’année prochaine pour le meurtre de la postière à la retraite Una Crown, retrouvée morte dans son bungalow en 2013.

La veuve de 86 ans a été retrouvée dans une mare de sang et avec ses vêtements brûlés dans son couloir à Wisbech, Cambridgeshire.

La police du Cambridgeshire a déclaré qu’une autopsie a montré qu’elle était décédée des suites de coups de couteau au cou et à la poitrine.

David Newton, accusé de son meurtre, a comparu jeudi devant la Crown Court de Cambridge.

L’accusé, qui avait une boucle d’oreille à l’oreille gauche et portait des lunettes noires et un pull sombre, était assis sur le banc sécurisé du tribunal.

Deux agents de garde à vue étaient assis dans la rangée derrière lui pendant qu’il écoutait les débats, l’audience ayant duré moins de 15 minutes.

Newton, de Magazine Close, Wisbech, a parlé uniquement pour confirmer son identité.

Il a été arrêté lundi et n’a pas été invité à plaider coupable.

Le juge Mark Bishop a fixé la date provisoire du procès au 6 janvier de l’année prochaine, avec une durée estimée à quatre semaines.

La mort de Mme Crown a été initialement traitée comme un accident lorsqu’elle a été retrouvée à son domicile à proximité de Magazine Lane le 13 janvier 2013 avant qu’une enquête pour meurtre ne soit ouverte quelques jours plus tard.

Le juge a placé Newton en détention jusqu’à l’audience de plaidoyer devant le même tribunal le 23 mai.

-

PREV L’or grimpe à Rs 450 ; l’argent monte à Rs 900
NEXT La NASA nomme son premier directeur de l’intelligence artificielle : quelles seront ses fonctions ?