L’armée irakienne a annoncé qu’elle menait une enquête sur l’explosion d’une base militaire

-

Les destructions qui ont fait des morts apparaissent au milieu d’une forte escalade du conflit dans la région.

Explosion sur une base en Irak. Photo : EFE.

Un membre des forces de sécurité irakiennes soutenues par l’Iran est décédé, entre autres, tôt le matin après la forte explosion survenue sur une base militaire à Irak. L’armée du pays a annoncé qu’elle menait une opération enquête et que Il n’a pas vu d’avions de guerre dans le ciel à ce moment-làmalgré le fait que le commandant de ladite force ait déclaré qu’il s’agissait d’une attaque.

Deux sources de sécurité avaient précédemment déclaré qu’une frappe aérienne avait provoqué l’explosion, qui a tué un membre du groupe. Forces de Mobilisation Populaire (FMP) Des Irakiens ont blessé huit autres personnes à la base militaire de Kalso, à environ 50 km au sud de Bagdad. Dans un communiqué, le PMF a déclaré que son chef d’état-major, Abdul Aziz al-Mohammedawi, s’était rendu sur place et avait examiné les données fournies par les enquêteurs.

Explosion sur une base en Irak. Vidéo : EFE.

“Le rapport du commandement de la défense aérienne a confirmé : “Grâce à des efforts techniques et à la détection radar, il n’y avait aucun avion sans pilote ni chasseur dans l’espace aérien de Babil avant et pendant l’explosion”, a déclaré l’armée dans un communiqué.

Explosion sur une base en Irak. Photo : EFE.

Par ailleurs, une vidéo diffusée par Al Ahad TV, propriété d’une faction des PMF, Il montrait les débris et le cratère laissés par l’explosion. Le lieu a été confirmé par l’agence de presse Reuters.

Base de Kalsu, Irak. Photo : capture

Cela peut vous intéresser :

Ils ont attaqué une base d’un groupe pro-iranien en Irak : au moins deux morts

Escalade au Moyen-Orient

L’incident survenu dans la province irakienne de Babil s’est produit dans un contexte de tensions plus fortes que d’habitude Moyen Orient, suite à ce que des sources disent être une attaque israélienne contre la ville iranienne d’Ispahan vendredi. Téhéran Il a minimisé la situation et déclaré qu’il n’avait pas l’intention de riposter.

Explosion sur une base en Irak. Photo : Reuters. Explosion sur une base en Irak. Photo : Reuters.

Cet incident s’est produit six jours après que l’Iran a tiré des centaines de missiles et de drones sur Israël en réponse à une frappe aérienne israélienne qui a détruit une partie de l’ambassade iranienne en Israël. Damas et causé la mort de sept officiers du Gardien de la révolution Iranien le 1er avril.

-

PREV Quand ouvre l’exposition 31 Minutes au Musée Franz Mayer ?
NEXT La NASA recherchera la vie extraterrestre avec trois missions innovantes