« Prier pour les otages » : 100 réfugiés juifs d’Ukraine organisent un seder spécial en Pologne

« Prier pour les otages » : 100 réfugiés juifs d’Ukraine organisent un seder spécial en Pologne
« Prier pour les otages » : 100 réfugiés juifs d’Ukraine organisent un seder spécial en Pologne
-

Plus de 100 réfugiés juifs d’Ukraine ont célébré un seder spécial en Pologne, priant pour les 133 otages toujours détenus à Gaza.

Le seder, organisé par l’Agence juive pour Israël, avait une table avec des chaises vides et des photos des otages, les participants appelant à la libération des otages.

« Cette année, nous célébrons Pâque différemment, en priant pour le retour des otages restés en captivité », a déclaré Yael Branovsky, responsable du bureau de l’Agence juive en Pologne.

Recevez l’édition quotidienne du Jewish News par e-mail et ne manquez jamais nos principales actualités.

Yeugenia et Boris Fogel, un couple âgé qui a fui l’Ukraine quelques jours après le début de la guerre en février 2022, ont déclaré que les membres de leurs familles en Ukraine et en Israël ont été touchés par les guerres en cours.

« Nous avons de la famille et des amis en Israël et en Ukraine. Nous avons des amis et de la famille qui vivent dans des villes bombardées en Ukraine, et nous avons des cousins ​​qui sont récemment revenus de leur service de réserve à Gaza. Du matin au soir, nous suivons avec inquiétude l’actualité en Israël et en Ukraine ; « Cette réalité est très dure et nous espérons que les deux guerres prendront fin rapidement », a déclaré Yeugenia.

« Nous sommes de Zaporojie ; il y a quelques jours à peine, notre maison a de nouveau été bombardée. Nous sommes très inquiets – constamment au téléphone avec nos parents et amis en Israël et en Ukraine ; c’est une réalité insupportable », a-t-elle ajouté.

Le couple, comme beaucoup d’autres réfugiés juifs d’Ukraine, envisage de faire son Aliyah.

Crédit photo à : Agence juive pour Israël.

« La tradition juive a toujours été présente dans nos vies. Ce soir, lorsque nous avons lu ensemble la Haggadah, chanté et parlé avec des membres de la communauté qui se trouvent dans une situation similaire, cela nous a fait ressentir de la chaleur dans nos cœurs. Pendant quelques heures, nous avons eu l’impression que la vie était normale et nous avons célébré la Pâque comme nous le faisons habituellement », ont ajouté les Fogel.

Branovsky a souligné l’importance de la vie juive dans la diaspora et le lien avec Israël dans des moments comme ceux-ci, en disant : « Il est édifiant de voir un si grand nombre de Juifs qui ont fui la guerre en Ukraine maintenir la tradition juive et se connecter à Israël à travers le activités étendues de l’Agence Juive.

Le Dr Yaakov Livneh, ambassadeur d’Israël en Pologne, était également présent à l’événement et a déclaré : « Nous pensons tous aux captifs de Gaza et espérons leur retour. Cependant, Israël est un pays fort, tant en esprit qu’en action, et sait se défendre. Israël est un centre de la vie et de l’existence juives dans le monde, et il y a une place pour chaque Juif qui veut y faire son foyer. « Une diaspora forte et connectée est également très importante, et je tiens à remercier l’Agence juive pour son incroyable activité. »

Michael Schudrich, grand rabbin de Pologne, a également assisté au Seder et a ajouté : « Notre force réside dans notre unité. « Je suis heureux de voir tout le monde ici célébrer la Pâque et prier pour la liberté du peuple juif. »

Plus de 15 000 Juifs ukrainiens ont immigré en Israël au cours de la première année de la guerre, avec l’aide de l’Agence juive.

-

PREV Une énorme éruption solaire a déconcerté la NASA, c’était la plus importante de la dernière décennie
NEXT Un couple de personnes âgées tué et deux blessés alors qu’une voiture percute un arbre et prend feu