La police canadienne inculpe trois personnes du meurtre d’un leader sikh

La police canadienne inculpe trois personnes du meurtre d’un leader sikh
La police canadienne inculpe trois personnes du meurtre d’un leader sikh
-

La police canadienne affirme avoir arrêté et inculpé trois citoyens indiens du meurtre du chef séparatiste sikh Hardeep Singh Nijjar en juin 2023 et affirme enquêter sur d’éventuels liens avec le gouvernement indien.

Nijjar, 45 ans, a été abattu devant un temple sikh à Surrey, une banlieue de Vancouver à forte population sikh.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a cité des preuves de l’implication du gouvernement indien, provoquant une crise diplomatique avec les responsables de New Delhi.

Le commissaire adjoint David Teboul a déclaré que l’affaire faisait toujours l’objet d’une enquête et que d’autres investigations étaient en cours.

Il s’agit notamment “d’enquêter sur les liens avec le gouvernement indien”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse télévisée.

Nijjar était un citoyen canadien qui faisait campagne pour la création du Khalistan, une patrie sikh indépendante creusée dans l’Inde.

La présence de groupes séparatistes sikhs au Canada a longtemps frustré l’Inde, qui avait qualifié Nijjar de « terroriste ».

La semaine dernière, la Maison Blanche a exprimé son inquiétude quant au rôle présumé des services de renseignement indiens dans des complots d’assassinat au Canada et aux États-Unis.

-

PREV Asus ne dira pas si le lecteur de carte SD du ROG Ally sera un jour vraiment réparé
NEXT Deux personnes sont mortes dans l’explosion d’une poudrière à Almoloya