Caputo a confirmé qu’il reportait l’augmentation des taux

Caputo a confirmé qu’il reportait l’augmentation des taux
Caputo a confirmé qu’il reportait l’augmentation des taux
-

Le ministre de l’Économie Luis Caputo a envoyé cette semaine une note au secrétaire à l’Énergie pour lui communiquer sa décision de reporter les augmentations dans les tarifs d’électricité et de gaz prévus pour mai.

Dans la lettre, le ministre a fait valoir que la décision visait à “consolider le processus de désinflation mené par le gouvernement”, comme le révèle le texte officiel publié par le site Econojournal.

Au cinquième mois de l’année, un deuxième mise à jour des tarifs pour les ménages sur tout le territoire, avec le lancement de la formule d’indexation.

“Afin de consolider le processus de désinflation mené par le Gouvernement, vérifié à ce jour, est raisonnable et prudent reporter au mois de mai l’application effective des mises à jour prévues dans les résolutions des Entités mentionnées ci-dessus”, précise le texte adressé au Secrétaire de l’Énergie. Eduardo Chirillo.

« Dans cette optique, et dans le des pouvoirs qui lui sont conférés par l’article 2 du DNU n° 55/2023, le Secrétaire à l’Énergie est chargé d’informer l’Entité nationale de régulation du gaz. (ÉNERGIES)à l’Entité Nationale de Régulation du Gaz (ENARGAS) et l’Entité nationale de régulation de l’électricité (EN RÉ) “la mesure adoptée par le présent et procéder exclusivement au report au mois de mai de l’application des mises à jour”, ajoute le texte.

La suspension, a-t-on précisé, s’étend également aux augmentations prévues pour PEST (Prix saisonnier de l’électricité) et pour le PIST (Prix au point d’injection dans le système) qui appliquait les nouvelles valeurs qui régiraient de mai à septembre 2024.

Une mesure inattendue pour les énergéticiens

En mai, les tarifs du gaz et de l’électricité allaient augmenter d’au moins 10%, avec les débuts de la formule d’indexation ce qui allait impliquer des augmentations mensuelles selon une formule établie par le gouvernement et publiée au Journal officiel, afin que les taux ne soient pas en retard.

Cependant, le mois où la formule sera introduite, le gouvernement ne l’appliquera pas. La mesure était totalement inattendu pour les énergéticiensqui savait déjà que les organismes de régulation avaient envoyé les nouvelles grilles tarifaires au ministère de l’Énergie.

Une mesure similaire a été prise par le ministre concernant les carburants, qui, à partir du 1er mai, allaient subir une augmentation de près de 10% dans le cadre du transfert habituel effectué par les compagnies pétrolières lors de l’application de la correction fiscale aux carburants. Cependant, Caputo a choisi de différer l’application de cette taxe pour juin.

À sa place, une augmentation de 4% a été appliquéeun chiffre plus modéré qui cherche à réguler l’impact de l’inflation et que l’indice de mai reste à un chiffre que le gouvernement prévoit déjà pour avril.

-

PREV Yola Polastri a été admise aux soins intensifs après avoir subi un infarctus cérébral | Yola Polastri | USI | magaly tv la société | Magaly TV en direct | accident vasculaire cérébral | MONTRE
NEXT L’entraîneur de la Juventus a proféré une forte menace à l’encontre du directeur d’un média : je vais vous arracher les oreilles