Le service d’incendie de l’université répond à un autre incendie dans le bâtiment College Inn, près de Geist Road.

Le service d’incendie de l’université répond à un autre incendie dans le bâtiment College Inn, près de Geist Road.
Le service d’incendie de l’université répond à un autre incendie dans le bâtiment College Inn, près de Geist Road.
-

FAIRBANKS, Alaska (KTVF) – Le service d’incendie de l’université a une fois de plus répondu à un incendie dans le bâtiment College Inn sur Fairbanks Street, à côté de Geist Road.

Peu avant 4 heures du matin le vendredi 10 mai, le service d’incendie a été dépêché sur les lieux, rejoint par les services d’incendie de Fairbanks, Fort Wainwright et Eielson.

En une heure, le grand incendie était maîtrisé. Il a toutefois fallu plusieurs heures pour éteindre complètement les flammes, la partie ouest du bâtiment s’étant effondrée.

Aucun blessé n’a été signalé suite à l’incident.

Selon le commissaire des incendies Kyle Green, l’incendie était suffisamment massif pour que des débris en feu soient projetés à des milliers de pieds du bâtiment. « Les matériaux en feu atterrissaient activement au sommet du bâtiment du bureau de poste adjacent, et j’avais reçu des rapports selon lesquels les matériaux issus de l’incendie, une partie du panache, tombaient sur le sol jusqu’à l’intersection de Geist et de l’Université » il a dit.

« Pour de nombreuses raisons, notamment la stabilité structurelle de ce bâtiment, car il brûle considérablement, nous devons éteindre l’incendie. Nous sommes obligés de le faire par la loi et pour la sécurité publique, à cause de choses comme les chutes, les débris brûlés et le fait que je préférerais de loin qu’un bâtiment s’effondre quand il n’est pas en feu. Nous avons une structure au sud très proche qui était menacée par cet incendie. « Nous devons éteindre le feu pour assurer la sécurité publique continue », a ajouté Green.

Selon un communiqué de presse vendredi après-midi, cinq incendies se sont déclarés dans cette structure depuis 2019.

Green a expliqué qu’il n’y avait aucune raison de croire que les différents incendies survenus dans la structure étaient liés les uns aux autres.

Entre autres facteurs, il a déclaré que le bâtiment n’était pas sécurisé et était facilement accessible. « Le service d’incendie de l’université partage sa frustration face au nombre de fois où nous sommes intervenus dans ce bâtiment. Nous ne savons pas qui est le propriétaire actuel. “Nous savons que l’arrondissement a vendu la propriété par le biais d’une vente par saisie fiscale, d’une vente aux enchères sous pli cacheté en octobre dernier et qu’elle a été adjugée, mais nous n’avons pas encore toutes les informations confirmées sur l’identité du propriétaire actuel”, a-t-il déclaré.

La cause de l’incendie fait l’objet d’une enquête, en collaboration avec l’AST et le bureau du prévôt des incendies de la Division de la sécurité incendie et de la sécurité des personnes.

Copyright 2024 KTVF. Tous droits réservés.

-

PREV Le gaz russe reste sans débouché
NEXT Feu gratuit | Les codes du jour lundi 27 mai 2024 : récompenses gratuites