La WNBA s’offre une mise à niveau avec des chartes. La NWSL vole toujours en commercial.

La WNBA s’offre une mise à niveau avec des chartes. La NWSL vole toujours en commercial.
La WNBA s’offre une mise à niveau avec des chartes. La NWSL vole toujours en commercial.
-
jouer

Comment les vols affrétés changent tout pour les joueurs de la WNBA

Une bataille de plusieurs années pour obtenir des vols affrétés dans la WNBA a porté ses fruits et Lindsay Schnell de USA TODAY Sports explique comment cela affectera positivement les joueurs.

La NWSL est désormais la valeur aberrante.

Avec l’annonce cette semaine par la WNBA qu’elle utilisera des vols charters pour tous les matchs, à partir de cette saison, la NWSL sera la seule grande ligue professionnelle américaine à voler encore commercialement. Le jour « approche à grands pas » où cela doit changer, a déclaré Meghann Burke, directrice exécutive de la NWSL Players Association, à USA TODAY Sports dans un e-mail.

“Les joueurs de la NWSL transportent des dizaines de milliers de personnes au cours d’une saison à travers quatre fuseaux horaires dans une empreinte géographique qui s’étend jusqu’à 3 000 milles d’un point à l’autre”, a écrit Burke. “Comme les joueurs sont apparemment obligés de voler aux sièges du milieu sur les vols commerciaux, le nombre de jeux augmente, l’expansion se traduit par des distances plus longues et des voyages plus fréquents, les vols charters ne sont pas un luxe – ils deviennent une nécessité.”

Bien qu’il semble peu probable que quoi que ce soit change avant l’expiration du contrat actuel en 2026, la commissaire de la WNBA, Cathy Engelbert, a pris par surprise les officiels de l’équipe et les représentants des joueurs lundi lorsqu’elle a annoncé la nouvelle politique de charte. Engelbert a déclaré que l’augmentation des revenus et des investissements, que la NWSL constate également, a rendu le changement possible.

Un porte-parole de la NWSL a déclaré à USA TODAY Sports que la ligue continuerait de revoir ses politiques de voyage et de travailler avec la NWSLPA à ce sujet.

La NWSL tu as a assoupli ses politiques en matière de charters. En plus des séries éliminatoires, les équipes peuvent utiliser des charters si elles organisent des matchs en milieu de semaine et le week-end dans la même semaine ou s’il n’y a pas de vols directs au départ et à l’atterrissage entre 8 h et 20 h. Auparavant, les deux conditions devaient être remplies.

Les équipes peuvent également faire appel au commissaire en cas d’urgence ou de circonstances imprévues, telles que des retards météorologiques ou des circonstances médicales hautement prioritaires. Le Kansas City Current a obtenu l’autorisation d’utiliser un charter le week-end dernier, après qu’un retard de quatre heures dû à la pluie lors du match de dimanche à Houston ait fait rater à l’équipe son vol vers Seattle, où elle jouait mercredi soir.

« Il y a tellement de choses sur l’entraînement prévu à Seattle, donc nous n’allons pas pouvoir faire ça. Évidemment, nous avons perdu toute la journée pour récupérer”, a déclaré l’entraîneur actuel Vlatko Andonovski avant que l’équipe ne soit autorisée à prendre un vol charter.

« Le calendrier… c’est déjà un défi au début. Nous avons de loin le pire calendrier de la ligue, et cela n’a fait qu’empirer les choses. »

Les joueurs de la WNBA soutiennent depuis longtemps que les vols commerciaux présentaient un risque pour leur santé et leur sécurité. Ils se sont plaints de devoir plier leurs grands cadres dans des espaces restreints – la plupart des joueurs de la ligue mesurent 6 pieds ou plus, avec Brittany Griner 6 pieds 9 pouces – et de passer les jours après leurs matchs à voyager alors qu’ils auraient pu se faire soigner. ou pratiquer.

La sécurité est également devenue un problème de plus en plus important. Griner, qui a passé près de 10 mois dans une prison russe en 2022, a été admis la saison dernière dans un aéroport de Dallas par un provocateur de droite. La semaine dernière, Caitlin Clark et l’Indiana Fever étaient entourés de fans lors de la récupération des bagages après s’être envolés pour Dallas pour leur premier match préparatoire.

“Nos sœurs de la WNBPA ont ouvert la voie sur de nombreuses questions, et parmi elles, elles démontrent que les conditions de voyage sont une question de santé, de sécurité et de performance”, a écrit Burke.

« À un moment donné, le coût en termes de santé, de récupération et de performance des joueurs mérite de réévaluer une approche qui établit une norme minimale plutôt que de fixer une limite à ce que les équipes sont autorisées à faire. Ce point approche à grands pas.

Avec une équipe à Orlando, la NWSL a actuellement une empreinte plus grande que la WNBA. Les deux ligues ont des équipes dans le sud de la Californie, dans le nord-ouest du Pacifique et à New York.

-

PREV cérémonies pour commémorer les soldats tombés au combat dans le comté de Los Angeles – Telemundo 52
NEXT Comment Trump et DeSantis font la paix après une campagne pleine d’insultes, de critiques et d’insultes