9 ans de spray au poivre à Boca vs River pour la Copa Libertadores

-

mardi 14 mai 2024

17h42

Aujourd’hui, le 14 mai, cela fait 9 ans depuis cet incident avec du gaz poivre à La Bombonera, les protagonistes n’étaient autres que Boca et River lors du match retour des huitièmes de finale de la Copa Libertadores.

Au match aller, l’équipe de Gallardo avait battu celle d’Arruabarrena 1-0, grâce à un penalty de l’Uruguayen Carlos Sánchez, un match très difficile qui s’est joué au Monumental.

Les 45 premières minutes du retour n’ont pas eu beaucoup d’émotions, puisqu’il n’y a eu qu’un seul tir de Sebastián Driussi et un autre de Daniel Osvaldo, clôturant une première mi-temps dans laquelle le Millonario était supérieur en possession du ballon.

Alors que les joueurs de River sortaient du jeu pour jouer, ils ont été aspergés de gaz poivré.

Leonardo Ponzio, Leonel Vangioni, Ramiro Funes Mori, Sebastián Driussi et Matías Kranevitter, les yeux larmoyants et rouges à cause des effets du gaz, sont quelques-unes des images qui ont fait le tour du monde en quelques heures.

Les autorités de la CONMEBOL et le commissaire aux sports Roger Bello cherchaient une solution rapide pour dissimuler cette situation honteuse.

Deux heures après le scandale, l’arbitre Darío Herrera a suspendu définitivement le match. Les équipes ont quitté le terrain séparément.

Quelques jours plus tard, la Conmebol a pris la décision de permettre à River d’accéder à la phase suivante et Boca a été disqualifié de cette édition de la Copa Libertadores.

De plus, il a dû payer une amende de 200 000 $ et purger deux matchs de suspension sans public international.

-

PREV Le chanteur Kim Ho-joong (33 ans), soupçonné de conduite en état d’ébriété et de délit de fuite, a annoncé son intention.
NEXT Le WTI en baisse alors que l’AIE réduit ses prévisions de croissance de la demande