Cinquante morts et plusieurs personnes portées disparues à la suite des inondations dans la région de Ghor en Afghanistan.

-

Les événements tragiques survenus dans la province afghane de Ghor, à la suite d’inondations catastrophiques, ont fait 50 morts et plusieurs personnes portées disparues.

Samedi, le ministère a annoncé que 2 000 maisons avaient été complètement détruites, et 4 000 autres partiellement endommagées en raison des récentes inondations. La dévastation ne s’est pas arrêtée là ; il a également englouti des centaines d’hectares de terres agricoles, des ponts, des ponceaux, des barrages et environ une centaine de milliers d’arbres productifs et non productifs. Malheureusement, des milliers de bovins ont également été perdus.

Adoptant une approche sombre, le porte-parole du gouvernement, Zabihullah Mojahid, a partagé sur

L’ONU estime que des centaines de vies ont été anéanties par les crues soudaines qui ont frappé l’Afghanistan au cours des dernières semaines. Les dégâts se sont étendus à toutes les provinces du nord de l’Afghanistan, notamment à Ghor, Badakhshan, Baghlan et Herat.

Zabihullah Mujahid, en tant que représentant des talibans au pouvoir, a détaillé le « lourd bilan » causé par les inondations dans son message de samedi sur X.

La région a récemment été confrontée à de nombreuses catastrophes naturelles. En avril, des pluies et des inondations imprévues ont fait plus de 100 victimes en Afghanistan et au Pakistan. Les décès d’animaux ont également dépassé les 600.

En juillet, des crues soudaines ont causé la destruction d’un nombre important de vies, il restait environ trois mois jusqu’à ce qu’un séisme de magnitude 6,3 fasse de nombreuses victimes dans la région occidentale de l’Afghanistan.

Source: édition.cnn.com

-

PREV À quelle heure joue Platense vs. Boca Juniors, pour la Ligue Professionnelle 2024
NEXT À quelle heure ferment les boîtes spéciales AUJOURD’HUI ? Des horaires