L’approche pragmatique des Panthers a contribué à leur permettre de remporter un deuxième voyage consécutif vers la finale de l’Est

L’approche pragmatique des Panthers a contribué à leur permettre de remporter un deuxième voyage consécutif vers la finale de l’Est
L’approche pragmatique des Panthers a contribué à leur permettre de remporter un deuxième voyage consécutif vers la finale de l’Est
-

Les Panthers s’amusent sans doute, mais, selon Maurice, ils le font différemment. Un petit exemple de cela est leur discipline améliorée, passant d’une moyenne de 5,00 pénalités infligées toutes les 60 minutes et d’un record de la Ligue avec 94 mineurs en séries éliminatoires la saison dernière à 4,62 pénalités infligées toutes les 60 minutes et 40 mineurs lors des deux premiers tours cette saison.

Mais Maurice dit que cela va au-delà.

“Il fait presque 180 (degrés) dans la gestion de ce que nous faisons”, a-t-il déclaré, “et cela a commencé au camp d’entraînement, la concentration du groupe. C’est un groupe inhabituellement concentré. Il m’a fallu du temps pour comprendre cela. J’ai beaucoup plaisanté avec l’équipe l’année dernière, raconté beaucoup de blagues sur les semi-hors-jeu.

[Former Panthers defenseman Radko Gudas] je rirais. Cela faisait partie de cette culture de qui nous étions. Donc soit je suis devenu beaucoup moins drôle cette année, soit ces gars sont devenus plus sérieux. Je ne pense pas avoir perdu ça.

« C’est un groupe plus sérieux, c’est un groupe plus concentré, donc je n’ai pas vraiment eu à faire grand-chose avec ça. “Je les ai en quelque sorte regardés le faire eux-mêmes.”

Les Panthers seront de retour dans un rôle d’outsider contre les Rangers, qui ont remporté le Trophée des Présidents avec une fiche de 55-23-4 pour mener la LNH avec 114 points au cours de la saison régulière et ont battu les Capitals de Washington et les Hurricanes de la Caroline lors des deux premières rondes. . Mais ne vous attendez pas à ce que la Floride change son approche, qui reflète une maturité et une confiance acquises en apprenant ce qu’il faut pour gagner en séries éliminatoires la saison dernière.

“Différentes rondes, nouvelles séries”, a déclaré l’attaquant des Panthers Anton Lundell. « Tout part de zéro, mais nous sommes capables de continuer là où nous en étions l’année dernière. C’est une nouvelle équipe, de nouveaux gars, donc nous nous sentons encore plus forts que l’an dernier. Mais nous croyons simplement les uns aux autres et essayons de faire tout ce que nous pouvons chaque soir pour obtenir un bon résultat.

-

NEXT Dép. Morón contre. San Miguel en direct : comment ils arrivent au match