Qui est Samuel Harris ? Un suspect de tir à l’université d’État de Kennesaw identifié

Qui est Samuel Harris ? Un suspect de tir à l’université d’État de Kennesaw identifié
Qui est Samuel Harris ? Un suspect de tir à l’université d’État de Kennesaw identifié
-

Mis à jour le 19 mai 2024, 23h58 IST

Samuel Harris a été identifié comme le suspect de la fusillade de l’université d’État de Kennesaw survenue samedi sur son campus d’Atlanta, selon les autorités de la KSU.

Samuel Harris, la fusillade à l’université d’État de Kennesaw est détenue par la police à Atlanta (image représentative)

Samuel Harris a été identifié comme le suspect dans Fusillade à l’université d’État de Kennesaw cela s’est produit samedi sur son campus d’Atlanta, selon les autorités de la KSU. Un étudiant de la KSU a été tué lors de l’incident après qu’un intrus armé a fait irruption dans le campus. La sécurité du campus a lancé une alerte aux membres du personnel ainsi qu’aux étudiants dans l’après-midi suite aux informations faisant état de coups de feu. La police d’Atlanta a ouvert une enquête sur la fusillade survenue près de la résidence universitaire d’Austin.

Le suspect s’est enfui après avoir tiré des coups de feu sur les locaux du KSU samedi après-midi. Une opération de recherche a été lancée à sa recherche et les policiers ont pu l’arrêter. Les autorités du campus ont confirmé à la presse locale que l’homme nommé Samuel Harris était détenu par la police.

Notamment, Harris n’est pas étudiant à la KSU. Le suspect a été incarcéré sous plusieurs accusations, notamment celles portées pour voies de fait graves et possession d’une arme à feu lors de la perpétration d’un crime. Les autorités de la KSU ont confirmé plus tôt qu’une étudiante était décédée lors d’une altercation devant le complexe résidentiel d’Austin samedi après-midi.

Lire l’article complet

Les responsables de l’université n’ont pas divulgué les détails de l’étudiant tué dans la fusillade survenue sur le campus ce week-end.

-

PREV CNH inflige une amende à Eni et Shell pour non-conformité
NEXT le gaz dangereux qui fera soulever les maisons