La municipalité et les institutions sportives présenteront une protection collective contre les augmentations excessives du tarif de l’essence

La municipalité et les institutions sportives présenteront une protection collective contre les augmentations excessives du tarif de l’essence
La municipalité et les institutions sportives présenteront une protection collective contre les augmentations excessives du tarif de l’essence
-
Le maire a tenu une réunion avec les dirigeants sportifs de la ville, afin d’évoquer la situation difficile qu’ils traversent en raison de l’augmentation excessive du tarif de l’essence. La protection collective sera présentée devant la Justice fédérale la semaine prochaine.

GRANDE RIVIÈRE.- Les dirigeants sportifs ont exprimé leur inquiétude et leur rejet des politiques imposées par le gouvernement national qui ont conduit à une augmentation des services de base, une situation qui met en danger le fonctionnement normal de leur siège.

Martín Pérez et les représentants de ces institutions ont convenu de présenter une protection collective devant la Justice Fédérale pour arrêter les augmentations.

À cet égard, le maire Martín Pérez a déclaré que « tous les dirigeants et clubs de notre ville ont exprimé leur grande préoccupation face aux augmentations des tarifs de l’essence qui sont impayables ». “Nous avons pris la décision avec toutes les institutions présentes, et avec le reste de ceux qui veulent s’y joindre, de présenter la semaine prochaine une protection collective devant la Justice fédérale pour arrêter ce taux élevé”, a-t-il indiqué.

“Nous comprenons que toutes les actions entreprises de ce point de vue sont positives pour pouvoir essayer de mettre un terme à cette situation, qui est spécifiquement liée à la suppression des subventions nationales et sans tenir compte de notre condition insulaire et de producteur de gaz. ,” il ajouta.

Pérez a souligné qu’« il est nécessaire que nous agissions ensemble. “Nous allons articuler une protection collective pour demander à la Justice Fédérale d’agir, d’écouter l’urgence et la demande de notre communauté, en tenant compte du fait que l’hiver approche et, par conséquent, les mois de plus grande consommation.”

Enfin, le Maire a exprimé que « derrière ces clubs et institutions, il y a des familles. Nous ne pouvons permettre qu’aucun d’entre eux ferme ses portes, comme cela s’est produit dans d’autres régions du pays. Chaque institution joue un rôle de confinement, de soutien et de développement, qui est fondamental pour notre ville.

Étaient présents à la réunion : la conseillère juridique, Verónica Ramírez, la secrétaire aux Finances, Valeria Capotorto ; le directeur de l’Agence des Sports, de la Culture et de la Jeunesse, Sebastián Bendaña ; le sous-secrétaire aux Sports, Diego Radwanitzer et des représentants des entités sportives.

-

NEXT Dép. Morón contre. San Miguel en direct : comment ils arrivent au match