Un incendie se déclare à l’hôtel de Noida, 1 mort

Un incendie se déclare à l’hôtel de Noida, 1 mort
Un incendie se déclare à l’hôtel de Noida, 1 mort
-

NoidaUne femme de 27 ans est décédée par asphyxie après qu’un incendie massif s’est déclaré samedi soir au quatrième étage d’un hôtel récemment inauguré à Hazipur, dans le secteur 104, Noida, a annoncé dimanche la police. La femme était arrivée à l’hôtel à peine trois heures avant l’incendie avec son petit ami, qui suit un traitement pour asphyxie dans un hôpital, a indiqué la police.

Il s’est écoulé une demi-heure entre le début de l’incendie et le moment où il a été signalé à la salle de contrôle des incendies. Entre-temps, la police a enregistré un premier rapport d’information contre l’hôtel pour avoir causé la mort par négligence. (Sunil Ghosh/Photo HT)
{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}
{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}

Selon le chef des pompiers de Gautam Budh Nagar, Pradeep Kumar Chaubey, le personnel de l’hôtel n’a pas alerté le couple de l’incendie. Le couple n’a pris conscience de l’incendie que lorsque la fumée a envahi leur chambre au sixième étage, a expliqué le directeur financier Chaubey. Il y a également eu un intervalle d’une demi-heure entre le début de l’incendie et le moment où il a été signalé à la salle de contrôle des incendies, a indiqué la police. La police a enregistré un premier rapport d’information contre l’hôtel pour avoir causé la mort par négligence.

Débloquez un accès exclusif aux dernières nouvelles sur les élections générales en Inde, uniquement sur l’application HT Téléchargez maintenant ! Télécharger maintenant!

« L’identité de la femme décédée n’a pas été divulguée à la demande de la famille. Elle était physiothérapeute et vivait à Noida. L’homme, Tarun Kumar, 26 ans, un résident de Mayur Vihar, phase 1, Delhi, suit actuellement un traitement pour asphyxie dans un hôpital local et son état serait stable », a déclaré un policier au courant de l’affaire.

{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}
{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}

Les deux hommes étaient les seules personnes présentes dans l’hôtel, hormis le personnel, lorsque l’incendie s’est déclaré, a indiqué la police.

« L’incendie s’est déclaré à 17 heures au quatrième étage de l’hôtel qui en compte six. Au début, le personnel de l’hôtel a essayé d’utiliser le feu par lui-même. Vers 17h35, ils préviennent la salle de contrôle incendie et dix pompiers sont dépêchés sur place. L’incendie a été maîtrisé avec un seul appel d’offres en 15 minutes », a déclaré le chef des pompiers Pradeep Kumar Chaubey. Il a ajouté que l’incendie s’était déclaré en raison de travaux d’entretien en cours à l’hôtel. Les détails exacts seront révélés au cours d’une enquête plus approfondie, a-t-il déclaré.

Selon la police, l’hôtel a été inauguré le 10 mai et ne disposait pas d’un certificat de non-objection (NOC) en matière d’incendie et ne disposait que de systèmes temporaires de lutte contre l’incendie.

{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}
{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}

Le personnel de l’hôtel n’a pas essayé de sauver les clients

Selon la police, la femme décédée et Kumar se sont enregistrés à l’hôtel à 13h30 et ont obtenu une chambre au sixième étage. « Les deux hommes ont réalisé qu’un incendie s’était déclaré parce que la fumée de l’incendie s’était propagée aux étages supérieurs et que tout le sixième étage était rempli de fumée. Le couple n’a pas pu trouver une issue à cause de l’épaisse fumée et la femme s’est évanouie par asphyxie », a déclaré un policier au courant de l’affaire. L’homme a également ressenti des effets d’asphyxie, a ajouté la police.

« Le personnel de l’hôtel n’a pas informé les occupants de la chambre de l’incendie. Ils ont ensuite informé les pompiers que les deux invités étaient coincés. Une équipe de pompiers a réussi à entrer au dernier étage depuis la terrasse d’un immeuble adjacent pour les secourir”, a déclaré le directeur financier Chaubey, ajoutant que les deux hommes ont été transportés d’urgence dans un hôpital voisin, où la femme est décédée alors qu’elle suivait des soins samedi soir.

{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}
{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}

“Sur la base d’une plainte du frère de la femme décédée, une plainte a été enregistrée dimanche contre l’accusé non identifié et l’hôtel au poste de police du secteur 39 en vertu de l’article 304A (causant la mort par négligence) du Code pénal indien”, a déclaré Manish Kumar Mishra. , commissaire de police supplémentaire (Noida).

HT a tenté de contacter le propriétaire de l’hôtel, Akash Sharma, à plusieurs reprises, mais son téléphone portable était éteint. Les responsables ont déclaré que Sharma avait loué le bâtiment pour gérer son hôtel. Lorsque HT est arrivé à l’hôtel, aucun membre du personnel n’était présent sur les lieux et la police ne permettait à personne d’entrer.

Un membre de la famille de la femme décédée a déclaré : « Nous avons reçu des informations de la police selon lesquelles elle est décédée pendant un traitement dans un hôpital après qu’un incendie s’est déclaré dans un hôtel. Nous avons parlé à l’homme et appris de lui qu’il n’y avait pas de sortie de secours et qu’aucune norme n’était respectée lorsqu’un incendie se déclarait. “Elle a tenté de s’échapper mais n’a pas trouvé de moyen et est tombée inconsciente en quelques minutes.”

{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}
{{^userSubscribe}} {{/userSubscribe}}
A PROPOS DE L’AUTEUR

Arun Singh travaille comme correspondant principal du Hindustan Times. Il couvre la criminalité, la circulation, les incendies et les transports. Auparavant, il travaillait avec TOI et couvrait la criminalité et la circulation à Bhopal. Il a débuté sa carrière dans le journalisme en 2018….voir le détail

-

NEXT Dép. Morón contre. San Miguel en direct : comment ils arrivent au match