Une famille dépense plus de 118 000 dollars par mois pour payer l’électricité, l’eau, le gaz et le transport à AMBA

-

Les familles vivant dans la zone métropolitaine de Buenos Aires (AMBA) avaient besoin de plus de 118 000 dollars en mai pour payer les tarifs du service public, selon un rapport du Observatoire des tarifs et subventions de l’Institut interdisciplinaire d’économie politique (IIPE), qui dépend du UBA et Conicet.

Le rapport a calculé que le panier de services publics pour un foyer AMBA moyen était 118 825 $sans subventions, pendant le cinquième mois de l’année. Ce coût représente une augmentation de 15,6 % par rapport à la dépense de 102 779 $ en avril.

L’augmentation du panier, qui comprend la couverture des besoins en énergie, en transport et en eau potable, “s’explique principalement par une consommation plus élevée de gaz naturel et d’électricité à l’approche de la pointe saisonnière hivernale”, précise le rapport.

Le coût du panier total a augmenté de 295 % par rapport à décembre 2023 en raison des mises à jour des tarifs de transport (janvier et février), d’électricité (février), d’eau et de gaz naturel (avril).

Quel est le service qui a le plus augmenté au cours du mois ?

L’analyse précise que “l’augmentation la plus importante a été pour le gaz naturel avec une augmentation de 893% par rapport à décembre 2023 et s’explique à la fois par l’augmentation des tarifs en avril et par une utilisation plus intensive au mois de mai par rapport à décembre” et a contribué que “les dépenses en transports ont augmenté de 410%, en eau de 209% et en électricité de 124%”.

Avec ces valeurs, en mai, le panier des services publics AMBA occupe la première place. 14% du salaire moyen enregistré pour le mois Dans le même temps, le poids le plus important au sein des services est occupé par les dépenses de transport.

Le gouvernement national a gelé le prix du gaz

Ces données sont connues dans le contexte de la décision du gouvernement de reporter les augmentations prévues des tarifs du gaz et de l’électricité et d’augmenter les subventions aux transports, pour contribuer à consolider la baisse de l’inflation de ces dernières semaines.

À cet égard, l’étude a révélé que “la couverture tarifaire, estimée comme la moyenne pondérée des coûts des services publics de l’AMBA à la charge de l’usager, est de 37% au mois de mai”. Cela signifie que « l’État prend en charge les 63 % restants ».

-

PREV Le Mexique et la Jamaïque débutent la CONMEBOL Copa América 2024™, deuxième match du Groupe B
NEXT Dép. Morón contre. San Miguel en direct : comment ils arrivent au match