Le gouvernement met en œuvre une période de transition pour concentrer les subventions sur l’électricité et le gaz | Chaîne neuf

Le gouvernement met en œuvre une période de transition pour concentrer les subventions sur l’électricité et le gaz | Chaîne neuf
Le gouvernement met en œuvre une période de transition pour concentrer les subventions sur l’électricité et le gaz | Chaîne neuf
-

Dans le but de réorganiser les subventions énergétiques, le gouvernement national a établi une « période de transition » par le biais du décret 465/2024, publié au Journal officiel. Cette mesure

Dans le but de réorganiser les subventions énergétiques, le gouvernement argentin a établi une « période de transition » par le biais du décret 465/2024, publié au Journal officiel. Cette mesure vise à remplacer les subventions généralisées actuelles par un système plus ciblé et plus efficace, qui reflète les coûts réels de production et de production d’énergie.

Détails de la période de transition

Le processus de transition durera du 1er juin au 30 novembre 2024, avec possibilité d’une seule prolongation de six mois. Durant cette période, l’administration de Javier Milei disposera de larges pouvoirs pour mettre en œuvre des augmentations des tarifs de l’électricité et du gaz, affectant à la fois la classe moyenne et les utilisateurs à faible revenu.

Changement dans la segmentation des utilisateurs

Le nouveau dispositif éliminera la segmentation socio-économique actuelle, qui classe les utilisateurs en niveaux N1, N2 et N3 en fonction de leurs revenus. L’objectif est d’assurer une mise en œuvre progressive, ordonnée et prévisible des prix et tarifs du marché basés sur les coûts réels de l’énergie.

Pouvoirs du Ministère de l’Énergie

Le secrétaire à l’Énergie aura le pouvoir de :

  • Déterminer les volumes maximaux de consommation subventionnable pour différentes catégories et segments résidentiels.
  • Définissez les réductions applicables aux utilisateurs des catégories N2 (faibles revenus) et N3 (revenus moyens).
  • Établir que la consommation dépassant les volumes maximaux subventionnables soit payée aux prix de gros du gaz naturel et de l’énergie électrique.
  • Réviser et ajuster les volumes de consommation maximum subventionnables et les pourcentages de remise.

Réinscription de l’utilisateur

Le décret invite tous les utilisateurs résidentiels à se réinscrire au Registre d’accès aux subventions à l’énergie (RASE). Ce registre sera mis à jour en croisant les informations avec d’autres bases de données nationales et provinciales afin de minimiser les erreurs d’inclusion et d’exclusion.

Objectifs de restructuration

Les principaux objectifs de la restructuration des subventions sont :

  • Transférer aux utilisateurs les coûts réels de génération, de production et d’importation d’énergie électrique et de gaz naturel.
  • Promouvoir l’efficacité énergétique.
  • Concentrer les ressources de l’État sur la population la plus vulnérable.

Augmentations de taux

Le gouvernement doit également décider en juin s’il appliquera de nouvelles augmentations des tarifs de l’électricité et du gaz aux ménages de niveau N1, aux grandes entreprises et aux industries qui avaient déjà perdu leurs subventions entre février et avril. Par ailleurs, l’indexation mensuelle des tarifs de distribution et de transport est en cours.

Cette restructuration des subventions énergétiques représente une étape importante vers un système plus efficace et plus durable, même si elle impliquera des ajustements économiques pour les consommateurs.

pour un système plus ciblé et plus efficace, qui reflète les coûts réels de la production et de la production d’énergie.

Détails de la période de transition

Le processus de transition durera du 1er juin au 30 novembre 2024, avec possibilité d’une seule prolongation de six mois. Durant cette période, l’administration de Javier Milei disposera de larges pouvoirs pour mettre en œuvre des augmentations des tarifs de l’électricité et du gaz, affectant à la fois la classe moyenne et les utilisateurs à faible revenu.

Changement dans la segmentation des utilisateurs

Le nouveau dispositif éliminera la segmentation socio-économique actuelle, qui classe les utilisateurs en niveaux N1, N2 et N3 en fonction de leurs revenus. L’objectif est d’assurer une mise en œuvre progressive, ordonnée et prévisible des prix et tarifs du marché basés sur les coûts réels de l’énergie.

Pouvoirs du Ministère de l’Énergie

Le secrétaire à l’Énergie aura le pouvoir de :

  • Déterminer les volumes maximaux de consommation subventionnable pour différentes catégories et segments résidentiels.
  • Définissez les réductions applicables aux utilisateurs des catégories N2 (faibles revenus) et N3 (revenus moyens).
  • Établir que la consommation dépassant les volumes maximaux subventionnables soit payée aux prix de gros du gaz naturel et de l’énergie électrique.
  • Réviser et ajuster les volumes de consommation maximum subventionnables et les pourcentages de remise.

Réinscription de l’utilisateur

Le décret invite tous les utilisateurs résidentiels à se réinscrire au Registre d’accès aux subventions à l’énergie (RASE). Ce registre sera mis à jour en croisant les informations avec d’autres bases de données nationales et provinciales afin de minimiser les erreurs d’inclusion et d’exclusion.

Objectifs de restructuration

Les principaux objectifs de la restructuration des subventions sont :

  • Transférer aux utilisateurs les coûts réels de génération, de production et d’importation d’énergie électrique et de gaz naturel.
  • Promouvoir l’efficacité énergétique.
  • Concentrer les ressources de l’État sur la population la plus vulnérable.

Augmentations de taux

Le gouvernement doit également décider en juin s’il appliquera de nouvelles augmentations des tarifs d’électricité et de gaz aux ménages de niveau N1, aux grandes entreprises et aux industries qui avaient déjà perdu leurs subventions entre février et avril. Par ailleurs, l’indexation mensuelle des tarifs de distribution et de transport est en cours.

Cette restructuration des subventions énergétiques représente une étape importante vers un système plus efficace et plus durable, même si elle impliquera des ajustements économiques pour les consommateurs.

-

PREV Le premier jeu Mario & Luigi en 9 ans, Zelda où vous pouvez incarner Zelda, Metroid Prime 4 et d’autres annonces Nintendo Direct.
NEXT Dép. Morón contre. San Miguel en direct : comment ils arrivent au match