Global Oil Terminals obtient une exemption pour importer de l’asphalte vénézuélien pendant deux ans

Global Oil Terminals obtient une exemption pour importer de l’asphalte vénézuélien pendant deux ans
Global Oil Terminals obtient une exemption pour importer de l’asphalte vénézuélien pendant deux ans
-

Harry Sargeant III, magnat américain de l’énergie, a reçu une licence qui lui permet de continuer à importer de l’asphalte du Venezuela sans violer les sanctions imposées par les États-Unis. Cette autorisation est une bouée de sauvetage pour les compagnies pétrolières qui souhaitent continuer à opérer au Venezuela après la réimposition des sanctions par Washington le mois dernier.

Selon BloombergGlobal Oil Terminals, basée au Texas et propriété de Sargeant, a signé en janvier un contrat avec la société publique Petróleos de Venezuela SA (PDVSA) pour importer six expéditions de 95 000 barils d’asphalte destinés à des projets des infrastructures aux États-Unis.

La dérogation, valable deux ans et obtenue le 24 mai permettra à Global Oil Terminals de continuer à acheter et à transporter de l’asphalte vers les États-Unis et la région des Caraïbes, a déclaré Sargeant dans une interview. Un porte-parole du Trésor américain n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

L’administration du président Joe Biden a récemment rétabli les restrictions sur les secteurs aurifères et le pétrole du Venezuela après le gouvernement de Nicolas Maduro revenir sur certaines garanties électorales convenues l’année dernière. Ces sanctions visent à faire pression pour des élections présidentielles plus justes en juillet.

Outre Global Oil Terminals, d’autres compagnies pétrolières ayant des activités au Venezuela, comme le français Maurel & Prom et l’espagnol Repsol SA, ont également obtenu ce mois-ci des licences pour poursuivre leurs activités sous sanctions. D’autres sociétés, dont Reliance Industries et Ecopetrol SA, sont en train de demander des exemptions similaires.

-

PREV Securitas Direct à Madrid inaugure l’un des plus grands centres de sécurité d’Europe
NEXT Arsenal a fixé le prix pour Thomas Partey, ce qui suggère que des offres proviennent de clubs saoudiens