Sera-t-il nécessaire de se réinscrire à San Juan pour maintenir les subventions nationales ?

Sera-t-il nécessaire de se réinscrire à San Juan pour maintenir les subventions nationales ?
Sera-t-il nécessaire de se réinscrire à San Juan pour maintenir les subventions nationales ?
-

Le gouvernement national a annoncé hier qu’entre juin et novembre il supprimerait les subventions à l’électricité et au gaz pour les utilisateurs ayant une consommation moyenne et faible, et a recommandé à ceux qui ne peuvent pas payer les augmentations de se réinscrire au registre pour conserver l’avantage.

À San Juan, la mesure toucherait 177 193 utilisateurs (moyens et faibles), soit 71,61 du total. Puisque la seule option pour le moment pour conserver les avantages est de se réinscrire au RASE, Heure de la Saint-Jean Je consulte l’Entité provinciale de réglementation de l’électricité (EPRE) pour savoir comment procéder. Mais pour le moment, il n’existe pas encore de définitions.

«Nous attendons le règlement émis par le secrétaire à l’Énergie, qui précisera les dispositions du décret signé par le président Milei. À partir de là, l’EPRE San Juan pourra informer objectivement les utilisateurs », a indiqué l’organisation.

Image WhatsApp 2024-05-28 au 21.02.26.jpeg

Le RASE est le Registre des subventions d’accès à l’énergie du gouvernement national, et la majorité des utilisateurs moyens de la province ont dû s’inscrire à partir de 2022 pour conserver les subventions. L’EPRE a justement mené une campagne d’information, et s’est même déplacée avec une équipe technique dans différents départements de la province pour « traquer » et conseiller tous ceux qui ne s’étaient pas inscrits.

Ce mardi, le gouvernement national a annoncé qu’il avancerait son projet pour parvenir à un panier énergétique de base, qui établit une consommation raisonnable d’électricité et de gaz, en fonction de la région du pays où se trouve la maison et de la période de l’année.

Le plan de suppression des subventions

  • Comme publié au Journal officiel, l’objectif est que seuls ceux qui doivent consacrer plus de 10 % de leurs revenus au paiement des factures reçoivent des subventions pour ces services.
  • Toutefois, pour parvenir à ce dispositif, une période de transition a été instaurée, qui débute le 1er juin et s’étendra jusqu’au 30 novembre.
  • Le décret 465/2024 du ministère de l’Énergie établit une restructuration des subventions énergétiques, qui vise à répercuter sur les utilisateurs les coûts réels de l’énergie et à promouvoir l’efficacité énergétique, tout en continuant à garantir aux ménages vulnérables « l’accès à la consommation essentielle d’énergie électrique, de gaz ». via les réseaux et le gaz en bouteille.
  • Pour ce transfert des coûts réels de l’énergie vers les utilisateurs N2, à faibles revenus, et N3, à revenus moyens (les N1, à revenus élevés, paient déjà le plein tarif), une période de transition de six mois est instaurée, avec possibilité de en le renouvelant, une seule fois, pour un autre semestre.
  • Pour cette raison, il ajoute que “ces utilisateurs (N2 et N3) sont invités à se réinscrire au Registre d’accès aux subventions énergétiques (RASE), où des recoupements seront effectués avec les informations provenant de différents organismes”.
  • Le décret permet au ministère de l’Énergie d’établir de nouveaux critères d’exclusion pour tenter de déterminer qui peut avoir des revenus non déclarés (aussi bien les propriétaires que le groupe cohabitant).
  • Il est également établi que, dans un premier temps, les mêmes limites de consommation que celles des ménages N3 seront appliquées aux logements N2, afin d’encourager une utilisation raisonnable de l’énergie.

Les usagers de San Juan aux revenus moyens (comme le reste du pays) voient une partie de leur consommation subventionnée et une autre au tarif plein. La limite est de 400 kWh/mois pour San Juan dans le cas de l’électricité et varie en fonction du mois et de la catégorie d’utilisateur dans le cas du gaz.

“Zone froide” pour le gaz

De plus, San Juan bénéficie de la Zone Froide, une autre subvention qui s’étend du 1er juin au 31 août, en raison des basses températures hivernales qui obligent les personnes qui ne disposent pas de réseau de gaz à consommer davantage d’électricité. Le député Walberto Allende a déclaré ce matin que cette subvention reste en vigueur cette année.

-

PREV Quatre membres de l’exécutif de Sumar dirigeront le parti par intérim après la démission de Yolanda Díaz
NEXT Jusqu’où peut aller le duo Kroos-Gündogan en Coupe d’Europe ?