Taïwan dénonce un nouveau harcèlement chinois

Taïwan dénonce un nouveau harcèlement chinois
Taïwan dénonce un nouveau harcèlement chinois
-

Le gouvernement taïwanais a assuré avoir détecté au cours des dernières 24 heures 38 avions de guerre et 11 navires de la marine ou des garde-côtes chinois. Cela survient une semaine après que Pékin a encerclé l’île lors d’un vaste exercice militaire.

Le ministère a assuré que 28 des avions chinois ont franchi la ligne médiane qui divise le détroit de Taiwan, qui sépare l’île de la Chine continentale.

Taïwan a mobilisé des avions et des navires militaires en réponse à l’action de Pékin. La dernière mobilisation a coïncidé avec les visites de délégations du Congrès américain, les premières depuis l’entrée en fonction du président actuel Lai Ching-te le 20 mai. La Chine considère Taiwan, gouverné démocratiquement, comme faisant partie de son territoire et a déclaré qu’elle ne renoncerait jamais à la force pour le mettre sous son contrôle.

Le gouvernement de Xi Jinping a intensifié la pression contre Taïwan ces dernières années, avec une présence quasi quotidienne d’avions, de drones ou de navires militaires autour de l’île. Les experts soulignent que ces tactiques, qui ne constituent pas des actes de guerre, servent à épuiser les forces armées taïwanaises.

-

NEXT Dép. Morón contre. San Miguel en direct : comment ils arrivent au match