Espagne : l’inflation monte à 3,6% en mai

Espagne : l’inflation monte à 3,6% en mai
Espagne : l’inflation monte à 3,6% en mai
-

L’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 0,3% en mai par rapport au mois précédent et a augmenté son taux sur un an de trois dixièmes à 3,6%, son plus haut niveau depuis avril 2023, en raison de la hausse des prix de l’électricité suite à la de la hausse de la TVA sur l’électricité et au fait que les prix des carburants ont baissé moins d’un an plus tôt, selon les données définitives publiées jeudi par l’Institut national de la statistique (INE), qui confirment celles publiées à la fin du mois dernier.

De leur côté, les prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées ont modéré leur hausse sur un an en mai à 4,4%, soit trois dixièmes de moins qu’en avril, principalement en raison de la hausse des prix des fruits et de la viande, inférieure à celle du mois d’avril. même mois en 2023, ainsi que la baisse des prix des huiles et graisses, par rapport à la hausse de mai de l’année dernière.
Le ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Entreprise a souligné que ce taux de 4,4% dans le groupe alimentaire est l’un des plus bas depuis novembre 2021 et implique une réduction de plus de 12 points au cours de la dernière année.
Avec l’augmentation de l’IPC en glissement annuel au cinquième mois de l’année, l’inflation a augmenté pour trois mois consécutifs, après des augmentations de quatre dixièmes et d’un dixième de point en mars et avril respectivement.
La hausse de mai porte l’inflation à son plus haut niveau depuis avril 2023, lorsque l’IPC dépassait 4 %.


L’inflation rebondit à 3,6% en mai

L’Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 0,3% en mai par rapport au mois précédent et a relevé son taux interannuel de trois dixièmes, à 3,6%, son plus haut niveau depuis avril 2023, en raison de la hausse du prix de l’électricité après la hausse de la TVA. sur l’électricité depuis que les prix des carburants ont baissé moins d’un an auparavant, selon les données définitives publiées ce jeudi par l’Institut national de la statistique (INE), qui confirment celles avancées à la fin du mois dernier.

De leur côté, les prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées ont modéré leur hausse sur un an en mai à 4,4%, soit trois dixièmes de moins qu’en avril, en raison, en grande partie, de la hausse des prix des fruits et des boissons non alcoolisées. les légumes et la viande, en baisse par rapport au même mois de 2023, ainsi que la baisse des prix des huiles et des graisses, par rapport à l’augmentation qu’ils ont connue en mai de l’année dernière.
Le ministère de l’Économie, du Commerce et des Affaires a souligné que ce taux de 4,4% dans le groupe alimentaire est l’un des plus bas depuis novembre 2021 et implique une réduction de plus de 12 points au cours de l’année dernière.
Avec l’augmentation de l’IPC interannuel au cinquième mois de l’année, l’inflation enchaîne trois mois consécutifs de hausses après les hausses de quatre et un dixième enregistrées respectivement en mars et avril.
Le rebond de mai place l’inflation à son plus haut niveau depuis avril 2023, lorsque l’IPC dépassait 4 %.

-

PREV Justin Cornejo, gardien du Barcelone SC, est décédé à 20 ans
NEXT Sur le terrain pour la Coupe d’Argentine