Versus / L’Equateur retrouve le sourire après sa victoire contre la Bolivie

Versus / L’Equateur retrouve le sourire après sa victoire contre la Bolivie
Versus / L’Equateur retrouve le sourire après sa victoire contre la Bolivie
-

L’Équateur a battu la Bolivie 3-1 lors d’un match amical disputé hier soir en Pennsylvanie, aux États-Unis, avant la Copa América qui débutera le 20 juin dans ce pays nord-américain.

L’équipe équatorienne a gagné grâce à marque de l’attaquant historique Enner Valencia, à la 17e minute, de son récent ajout John Yeboah, à la 24e, et de Jordy Caicedo, à la 70e.

Miguel Terceros a marqué pour la Bolivie en 1988.

En pleine préparation pour la Copa América, La participation de joueurs nationalisés a suscité des critiques parmi certains membres de l’équipe équatorienne. Dans cet océan de contexte, l’ancienne star de Manchester United, Antonio Valencia, a reproché au gardien argentin-équatorien Hernán Galíndez d’avoir été nommé capitaine.

“Il n’est pas possible qu’un étranger soit capitaine de notre équipe. “C’est plus douloureux que la défaite”, a écrit dimanche “Toño” Valencia sur son compte X après sa défaite face au champion du monde argentin.

Dans ce contexte, John Yeboah – né à Hambourg et d’origine ghanéenne et équatorienne – a fait taire les critiques adressées aux étrangers en révélant son potentiel de titulaire, après sa convocation en équipe nationale en novembre 2023 pour les éliminatoires sud-américaines de la Coupe du monde 2026.

Aux États-Unis-2024, l’Équateur fait partie du groupe B avec le Mexique, le Venezuela et la Jamaïque.

De son côté, la Bolivie – qui fait partie du groupe C avec l’Uruguay et le Panama, pays hôte – a disputé ce match amical sans l’une de ses grandes promesses, l’ailier Moisés Paniagua, 16 ans, qui n’a pas réussi à obtenir son visa. procédures à temps aux États-Unis et manquera donc la Copa América.

L’Équateur marque sa première victoire lors des matches amicaux précédant la Coupe, après avoir perdu dimanche dernier contre l’Argentine 1-0. La Bolivie, en revanche, compte deux défaites après celle contre le Mexique il y a deux semaines.

Samedi, la Bolivie affrontera la Colombie lors du dernier tour amical, tandis que l’Équateur affrontera le Honduras dimanche.

AFP.

Laissez-nous vos commentaires dans Voice


Le Brésil et les États-Unis ont fait match nul 1-1 hier soir à Orlando (Floride) lors d’une dernière répétition avant la Copa América qui débute la semaine prochaine dans le pays nord-américain.

Le Brésilien Rodrygo a ouvert le score à la 17e minute et Christian Pulisic a égalisé sur coup franc à la 26e minute devant 60 016 supporters qui remplissaient pratiquement le Camping World Stadium d’Orlando.

Vinicius Jr., qui a joué tout le match, et le jeune Endrick ont ​​eu de bonnes occasions dans la dernière ligne droite pour définir un match dont la grande figure était le gardien local, Matt Turner.

Il s’agit du premier match nul enregistré sur les 20 duels entre les États-Unis et le Brésil, vainqueur dans 18 d’entre eux.

Pour la ‘Team USA’, qui avait perdu 11 matchs de suite contre la ‘Seleçao’ depuis 1998, ce match nul est un soulagement après la défaite embarrassante 5-1 reçue samedi contre la Colombie.

AFP.

Laissez-nous vos commentaires dans Voice


Independiente a célébré sa première victoire en Ligue Professionnelle en battant Banfield 2-1, dans l’un des matchs avec lesquels le cinquième tour a commencé hier soir.

Santiago López (2), 18 ans, a ouvert le score pour les ‘Diables Rouges’ d’un corner après avoir échappé à deux défenseurs, mais Milton Giménez (27) a marqué de la tête pour égaliser le ‘Taladro’.

Le visiteur a eu l’occasion de renverser la situation, mais dans la dernière action de la première mi-temps, Rodrigo Rey, le gardien d’Independiente, a sauvé un penalty de Giménez (45+3).

Banfield a pardonné, contrairement à un Independiente, qui a repris l’avantage lorsque Le Paraguayen Gabriel Avalos (52e, penalty) a marqué des onze mètres.

C’était le deuxième but du natif d’Edelira jusqu’à présent dans la compétition susmentionnée.

Après 2-1, Banfield s’est retrouvé sans arguments pour tenter d’égaliser et s’est retrouvé avec dix à jouer en raison de l’expulsion directe d’Aarón Quirós (89) pour une grave faute.

Dirigé par intérim par Hugo Tocalli, 76 ans et responsable des divisions jeunes, les “Rouges” ont trouvé du soulagement avant la trêve de la Copa América et l’arrivée de Julio Vaccari comme nouvel entraîneur, après la démission de Carlos Tevez.

Dans la soirée également, Gimnasia a rejoint le grand groupe des leaders en battant Barracas Central 2-1.

À Mendoza, Godoy Cruz et Rosario Central ont fait match nul 1-1, dans un match qui s’est joué à huis clos en raison d’une sanction qui pèse sur le club de Mendoza suite aux incidents provoqués par des supporters violents lors du match contre San Lorenzo.

Ce jeudi, Riestra-River, Sarmiento-Estudiantes, Tigre-Belgrano, Lanús-Racing et Newell’s-Instituto s’affronteront, tandis que vendredi soir Boca-Vélez et Talleres-Platense se rencontreront, et la clôture aura lieu samedi, avec Unión. -San Lorenzo, Huracán-Independiente Rivadavia et Atlético Tucumán-Defensa y Justicia.

AFP.

Laissez-nous vos commentaires dans Voice

-

NEXT Liga MX Femenil : Tuzas et Chivas ouvrent le tournoi avec des victoires