Post Death Soundtrack dévoile une nouvelle vidéo « Immovable » !

-

Vancouver, Canada : Le duo de musique indépendant Post Death Soundtrack (PDS) est ravi d’annoncer la sortie de son quatrième album complet, « Veil Lifter », désormais disponible sur toutes les principales plateformes numériques. Cet album marque un changement radical par rapport à leur son précédent, adoptant une approche brute et axée sur la guitare qui fusionne le doom, le grunge et le thrash dans une expérience auditive implacable.

Après les paysages sonores industriels sophistiqués de leur dernier album, « It Will Come Out of Nowhere », PDS est revenu à ses racines musicales inspirées par des géants tels qu’Alice in Chains, Nirvana et The Stooges, tout en canalisant l’esprit novateur du heavy contemporain. des frappeurs comme Windhand et Queens of the Stone Age. « Veil Lifter » propose 10 titres de riffs boueux, de grooves hypnotiques et de fureur hardcore, le tout sur fond d’ambiance empyrée.

« Veil Lifter est l’album que j’ai toujours voulu faire » explique Stephen Moore, chanteur et guitariste de PDS. «C’est une plongée profonde dans les ombres de l’isolement, de la dépression et de la résilience. Écrit dans une période de troubles personnels intenses, cet album est à la fois un chant protecteur et une confrontation audacieuse de démons intérieurs.

Les thèmes de l’album sont provocateurs et non censurés, explorant la maladie mentale, le combat spirituel et la quête de la vérité à travers un mélange de métaphores lourdes et d’images oniriques. Le titre lui-même, « Veil Lifter », est dérivé de la philosophie orientale et symbolise la quête pour transcender l’ignorance et découvrir les vérités intrinsèques.

Jon Ireson, qui s’occupe de la basse, des guitares supplémentaires et de la production, partage son point de vue sur la création de l’album : « La structure brute de ces chansons s’est formée rapidement, capturant un son live organique qui est nouveau pour nous. Une fois que nous avons ajouté la voix intense de Steve et la batterie dynamique de Casey Lewis, l’album a vraiment pris vie.

Des morceaux clés tels que « Icy Underground » et « Lowdown Animal » présentent la nouvelle direction du groupe, avec des paysages sonores viscéraux et convaincants qui reflètent l’évolution du groupe. Les fans peuvent également s’attendre à une sortie vinyle en édition limitée, qui devrait suivre sous peu.

« Lève-voile » est dédié à la mémoire du père de Moore, Ted George Moore, reflétant un hommage personnel et sincère tissé dans le tissu de l’album.

Crédits de l’album :
Stephen Moore : chant, guitares, paroles
Jon Ireson : basse, guitares supplémentaires, production
Casey Lewis : batterie

Conçu par Jon Ireson et mixé et masterisé par Casey Lewis à Echo Base Studio, avec pochette d’album par mrgn_studio.

Diffusez « Veil Lifter » sur Spotify, regardez le nouveau clip de « Burrowing Down the Spine » sur YouTube et précommandez l’album sur Bandcamp où les paroles complètes sont disponibles.

-

PREV Rodrigo De Paul, entre la fierté de “son équipe nationale”, les adieux de Messi et Di María
NEXT La dernière cabale : Messi, De Paul et Tapia s’accouplent avant la finale de la Copa América