Le Barça officialise l’embauche de Joan Peñarroya

Le Barça officialise l’embauche de Joan Peñarroya
Le Barça officialise l’embauche de Joan Peñarroya
-

Le FC Barcelone vient d’annoncer le signature de Joan Peñarroya comme nouvel entraîneur de sa première équipe de basket-ball en remplacement de Roger Grimau, licencié samedi dernier alors qu’il lui restait encore un an de contrat. L’accord avec Peñarroya porte sur les deux prochaines saisons.

“Bonjour, je suis Joan Peñarroya, nouvel entraîneur de basket-ball du FC Barcelone et je suis très heureux de cette opportunité, impatient de relever ce grand défi et impatient de profiter d’une saison avec vous tous qui, nous l’espérons, sera fantastique, ” Ce sont les mots que l’entraîneur a dédié à ses nouveaux fans à travers les réseaux sociaux du Barça.

Peñarroya, 55 ans, n’était pas la première option du Barça, initialement débattue entre les noms de Xavi Pascual et Jaka Laković. Le premier a été l’engagement déterminé de Juan Carlos Navarro, qui l’a eu comme entraîneur dans l’équipe championne inégalée de l’Euroligue en 2010. Mais les bonnes relations que l’actuel directeur de la section entretient avec son ancien entraîneur n’ont pas suffi, car les possibilités économiques de Le Barça actuel est très loin du cachet de Gavà, qui, l’année dernière, au Zenit Saint-Pétersbourg, a eu un salaire proche de 2 millions d’euros nets annuels. Pascual était prêt à faire un effort important pour pouvoir revenir aux Palaos, mais les différences entre les deux parties étaient si grandes que le Barça ne lui a même pas présenté d’offre et a fini par envisager d’autres options.

Lakovic, qui s’est illustré au cours de ses deux années à Dreamland Gran Canaria (champion d’Eurocoupe en 2023), était le pari initial du manager responsable du basket, Josep Cubells, compte tenu de sa force sur le banc et de son passé au Barça. Mais dans le reste de la section, il y avait des doutes, ce qui a amené le sujet à rester en « attente ».

C’est là, en évaluant le reste des noms sur la table, que Peñarroya a pris de la force. D’une part, il était un entraîneur expérimenté, avec dix saisons ACB derrière lui (MoraBanc Andorra, Baxi Manresa, San Pablo Burgos, Valencia Basket et Baskonia), un titre européen dans sa besace (Ligue des Champions 2021 avec Burgos) et des connaissances récentes. de l’Euroligue (un peu plus d’une saison avec Baskonia). De plus, les rapports reçus par le Barça de la part des anciennes équipes de Peñarroya ont été très bons. Le fait qu’il soit catalan a fini par faire pencher la balance en sa faveur.

Peñarroya a signé un contrat de deux ans. Son palmarès est loin de ceux dont jouissaient les entraîneurs d’avant Grimau (Jasikevicius, Pesic, Alonso, Bartzokas) mais il est supérieur à celui de son prédécesseur. Dans tous les cas, il sera bien inférieur au million d’euros brut par an, ce qui permettra au club de consacrer une plus grande partie de son budget aux ajustements importants à apporter à l’effectif.

-

PREV Le gouvernement limoge la valencienne Isabel García du poste de directrice de l’Institut de la femme
NEXT Liga MX Femenil : Tuzas et Chivas ouvrent le tournoi avec des victoires