Ce que la NASA vient de confirmer à propos du Venezuela est très choquant

Ce que la NASA vient de confirmer à propos du Venezuela est très choquant
Ce que la NASA vient de confirmer à propos du Venezuela est très choquant
-

« En 2015, les scientifiques estimaient que ce glacier s’étendait sur environ 0,1 kilomètre carré. En 2024, la surface de la glace avait rétréci pour couvrir environ un dixième de cette surface », détaille la NASA.

Bien que certains experts considèrent que ce qui reste du glacier Humboldt continue d’avoir une grande valeur culturelle et scientifique, il a été souligné que techniquement, il n’est plus considéré comme un glacier, mais plutôt comme un champ de glace stagnant.

« Bien qu’il n’existe pas de critère de taille universellement accepté pour définir un glacier, les scientifiques s’accordent généralement sur le fait qu’un champ de glace de cette taille est stagnant, ce qui signifie qu’il est trop petit pour descendre la pente sous la pression de son propre poids. Selon cette définition, Le Venezuela est désormais débarrassé des glaciers», déclare la NASA.

Mais qu’est-ce qu’un glacier ?

L’United States Geological Survey le définit comme suit : « Un glacier est une vaste accumulation pérenne de glace cristalline, de neige, de roches, de sédiments et souvent d’eau liquide qui prend sa source sur terre et descend sous l’influence de son propre poids et de sa gravité. »

Il poursuit : « Sur plusieurs décennies, cette accumulation continue de neige se traduit par la présence d’une masse de neige suffisamment importante pour que le processus de métamorphisme de la neige en glace glaciaire puisse commencer. »

L’agence affirme que les glaciers se forment généralement dans les endroits où les températures annuelles moyennes sont proches du point de congélation, où les précipitations hivernales produisent d’importantes accumulations de neige et où les températures du reste de l’année n’entraînent pas une perte totale de l’accumulation de neige. l’hiver précédent.

Cependant, dans le cas du glacier Humboldt, ces dernières conditions mentionnées par le United States Geological Survey, et qui contribuent à donner vie aux glaciers, ont été affectées par le changement climatique, ce qui a conduit à sa mort.

La NASA et le glacier Humboldt

Concernant la longévité de Humboldt, la NASA affirme que le glacier a survécu aussi longtemps, en partie à cause de son altitude. Mais ce n’était pas suffisant.

La NASA explique que « entourée de pentes extrêmement raides, la glace de Humboldt se trouvait sur une pente légèrement plus douce où la neige pouvait s’accumuler et se compacter en glace glaciaire dans les conditions les plus froides du passé ».

Et il poursuit : « Mais l’altitude et la topographie n’ont pas suffi à entretenir le glacier indéfiniment. “Les preuves provenant d’images aériennes et satellites, d’observations au sol et de sources historiques indiquent que le glacier Humboldt est en déclin depuis longtemps.”

“D’une superficie de 3 kilomètres carrés en 1910, il couvre aujourd’hui environ 0,01 kilomètre carré, faisant du Venezuela la première nation postglaciaire des Andes”, ajoute la NASA.

Les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là. Le changement climatique a également eu des conséquences néfastes sur d’autres glaciers du monde.

« Les glaciers ailleurs sous les tropiques montrent une réponse similaire au réchauffement. Les glaciers du Kilimandjaro en Tanzanie et de Puncak Jaya en Indonésie, par exemple, sont devenus des champs de glace stagnants », explique la NASA.

—————-

Continuer la lecture dans Urgente24

La démence peut être prédite neuf ans plus tôt grâce à ce test

La boisson qui est partout et que les experts en diabète demandent à éviter

Café et anxiété : “J’avais des pensées qui s’emballaient, comme si j’avais une crise cardiaque”

Cet aliment est associé à 32 maladies : vous serez surpris de ce qu’il y a sur la liste

Qu’arrive-t-il à votre cerveau lorsque vous mangez des myrtilles ?

-

NEXT Liga MX Femenil : Tuzas et Chivas ouvrent le tournoi avec des victoires