Le système de relais laser de la NASA envoie des images d’animaux de compagnie à la Station spatiale internationale | Nouvelles du Mexique | Nouvelles du Mexique

Le système de relais laser de la NASA envoie des images d’animaux de compagnie à la Station spatiale internationale | Nouvelles du Mexique | Nouvelles du Mexique
Le système de relais laser de la NASA envoie des images d’animaux de compagnie à la Station spatiale internationale | Nouvelles du Mexique | Nouvelles du Mexique
-

La POT il a envoyé photos d’animaux de compagnie aile Station spatiale internationale immediatementvitesse de 1,2 gigaoctets par seconde, ce qui signifie que sa diffusion était plus rapide que la plupart des connexions Internet domestiques. Cela a été envoyé via le premier système de relais laser bidirectionnel de bout en bout de la NASA.

Les responsables de l’envoi des images étaient astronautes Randy Bresnik, Christina Koch et Kjell Lindgren, qui, avec d’autres employés de l’agence, ont envoyé des photos et des vidéos de leurs animaux de compagnie à la Station spatiale internationale.

Selon UnoTV, l’envoi des images a permis au programme Analyse (Space Navigation and Communications de la NASA) montrent la puissance des communications laser tout en testant une nouvelle technique de mise en réseau.

D’autre part, Kevin Coggins, administrateur associé adjoint et directeur du programme SCaN au siège de la NASA à Washington, a déclaré ce qui suit lors d’entretiens :

« La campagne d’imagerie des mascottes a été enrichissante sur plusieurs fronts pour les équipes ILLUMA-T, LCRD et HDTN.

Selon le portail El Espectador, Kevin Coggins a expliqué que ce projet était basé sur Taters le chat, une vidéo d’un chat orange qui a été transmise, via des liaisons laser, sur 30 millions de kilomètres à la sonde Psyché. Cette sonde a été lancée depuis le Kennedy Space Center en Floride, à l’aide d’une fusée SpaceX, pour explorer l’origine des noyaux planétaires en étudiant un astéroïde.

Pour que ces images et vidéos parviennent à la station spatiale, elles ont d’abord été ordinateur dans un centre d’opérations de mission à Las Cruces, au Nouveau-Mexique.

De là, la NASA a envoyé les données à stations optiques au sol en Californie et à Hawaï. Les équipes ont ensuite modulé les données en signaux de lumière infrarouge, ou lasers, et ont envoyé les signaux au LCRD (Laser Communications Relay Demonstration) de la NASA, situé à 22 000 milles au-dessus de la Terre en orbite géosynchrone.

Alors, LCRD a transmis les données à ILLUMA-T (Modem utilisateur et terminal amplificateur LCRD en orbite terrestre basse intégrés), une charge utile actuellement montée à l’extérieur de la station spatiale.

C’est ainsi que des images et des vidéos d’animaux de compagnie ont été envoyées vers la station spatiale. La cargaison comprenait non seulement des chiens et des chats, mais aussi des oiseaux, des vaches, des cochons et des serpents.

-

PREV Voici le calendrier et où il aura lieu
NEXT L’Ejido condamne les manifestations de Rufián sur le secteur des fruits et légumes