L’intelligence artificielle pour se préparer aux inondations – Modoradio

-

Cette semaine, et comme les autorités l’ont annoncé les jours précédents, les régions du centre et du centre-sud du pays connaissent des pluies intenses, une situation qui entraîne une série de complications pour des dizaines de familles. Dans des moments comme ceux-ci, l’aide de la technologie peut s’avérer essentielle, car elle fournit des informations utiles pour prendre des décisions dans des situations de crise potentielles.

C’est le cas de Google Flood Hub, une plateforme qui permet d’accéder à l’avance aux prévisions d’éventuelles inondations ou crues de rivières, en appliquant l’intelligence artificielle pour prévenir les dommages aux personnes et aux infrastructures.

Flood Hub, lancé au Chili en 2023, est déjà opérationnel dans plus de 80 pays, bénéficiant à près de 460 millions de personnes dans le monde, y compris les régions reculées et les zones avec un accès limité à Internet.

Comment fonctionne Google Flood Hub ?

La plateforme utilise l’IA pour traiter diverses sources de données accessibles au public, telles que les prévisions météorologiques et les images satellite. Ces informations sont combinées à deux modèles principaux : le modèle hydrologique, qui estime la quantité d’eau qui coule dans une rivière, et le modèle d’inondation, qui prédit les zones qui pourraient être affectées et la profondeur de l’eau.

Cette combinaison permet à Google de fournir des prévisions de crues fluviales jusqu’à sept jours à l’avancedonnant aux gens le temps de prendre des mesures préventives et de rester en sécurité.

Les étapes pour utiliser Google Flood Hub

  • Pour accéder à cette plateforme, la première chose à faire est d’accéder au site Flood Hub
  • Une fois à l’intérieur, une carte s’ouvrira sur laquelle différentes parties du monde sont couvertes par des points colorés.
  • Une fois sur la plate-forme, diverses « épingles » de différentes couleurs apparaîtront, reflétant les zones où des inondations ont été enregistrées. Le gris signifie « aucune donnée », le bleu signifie « normal », le jaune signifie « élevé », le rouge signifie « supérieur » et le marron signifie « extrême ». De cette façon, vous pouvez identifier où les risques sont plus faibles ou plus élevés.
  • En cliquant dessus, vous pourrez consulter les indicateurs et les prévisions pour les prochains jours, ainsi que l’ampleur prévue de la montée des eaux, les niveaux d’alerte et de danger.

L’origine de cette initiative remonte à des cas réels – comme l’incendie du Mont Carmel en Israël en 2010 – qui ont incité l’équipe de Google à rechercher des moyens d’améliorer l’accès aux informations critiques en temps de crise. Depuis lors, l’entreprise a consacré des efforts au développement d’outils tels que les alertes SOS, lancées en 2017, et la prévision des inondations, qui ont été étendues à différents pays en 2023. De plus, Google a présenté le guide AI Sprinters pour que les pays en développement profiter du potentiel de l’Intelligence Artificielle.

-

NEXT Liga MX Femenil : Tuzas et Chivas ouvrent le tournoi avec des victoires