Meloni décrit le sommet du G7 comme un succès indéniable et un exercice de consensus

Meloni décrit le sommet du G7 comme un succès indéniable et un exercice de consensus
Meloni décrit le sommet du G7 comme un succès indéniable et un exercice de consensus
-

La Première ministre italienne, Giorgia Meloni, a qualifié samedi de “succès indéniable” le sommet du G7 qu’elle a accueilli dans la ville des Pouilles et a souligné le consensus parmi les participants sur la grande variété de questions soulevées à la table. guerre en Ukraine au conflit entre le Hamas et Israël à Gaza. Meloni a donné comme exemple de ce succès et de cette approbation le fait que “la déclaration finale de la réunion a été publiée un jour avant la fin”, ce qui “n’arrive pas très souvent”. Parmi les principaux dossiers, on peut citer le projet d’accorder à l’Ukraine un prêt de 50 milliards de dollars, remboursable avec les intérêts des avoirs russes bloqués à l’étranger. En ce sens, et dans un message adressé à la Russie, Meloni a indiqué que « ce n’est qu’avec la paix que ces avoirs seront dégelés ». Sobre las relaciones con China, la primera ministra Meloni ha destacado que el G7 ha querido enviar a Pekín el mensaje de que el grupo “está abierto al diálogo, pero nuestras empresas deben poder competir en igualdad de condiciones, dentro de un libre mercado basado en Règles”. Enfin, Meloni a également abordé un point de friction, l’éventuelle inclusion du droit à l’avortement dans le texte final des conclusions du sommet des dirigeants du G7. “La polémique” sur le mot “avortement” dans la déclaration finale du G7 a été “construite de manière totalement artificielle”, selon Meloni, qui a réussi à faire exclure cette partie de la déclaration. La discussion “en fait n’a pas existé lors du sommet ni dans nos conversations”, selon Meloni. “Je comprends les raisons pour lesquelles des controverses surgissent mais, pour notre part, cela ne pose aucun problème”, a-t-il déclaré dans des déclarations rapportées par ‘La Repubblica’.

-

NEXT Le ministère de l’Éducation visitera l’Université Javeriana en cas de décès d’un résident en médecine