Les dépenses en électricité et en gaz dans les foyers sont déjà les plus élevées depuis trois décennies

Les dépenses en électricité et en gaz dans les foyers sont déjà les plus élevées depuis trois décennies
Les dépenses en électricité et en gaz dans les foyers sont déjà les plus élevées depuis trois décennies
-

Les ménages de la zone métropolitaine consacrent déjà en moyenne plus de 6 % de leurs revenus au paiement des tarifs d’électricité et de gaz, le niveau le plus élevé depuis 30 ans, selon des cabinets de conseil privés.

Le rapport a été préparé par les cabinets de conseil Economía & Energía et PxQ.

La principale raison est la baisse des salaires mesurés en dollars, qui, au premier semestre 2024, étaient à leur plus bas niveau des 20 dernières années.

La dépense moyenne en électricité et gaz naturel des utilisateurs de niveau 1 était de 4,1% en mars par rapport au salaire RIPTE et en seulement 3 mois elle est passée à 6,4%.

Dans le cas des utilisateurs à faible revenu (niveau 2), au cours de la même période, il est passé de 1,5% à 4,1%, tandis que pour les utilisateurs à revenu moyen (niveau 3), il est passé de 1,5% à 4,8%.

Si l’on prend uniquement les dépenses destinées à faire face à une facture moyenne de gaz naturel, on constate que le 3,1% actuel par rapport au RIPTE constitue le pourcentage le plus élevé de toute la série historique, dépassant la période de janvier 2018 à décembre 2019 où il en moyenne 2,7%, avec un pic proche de l’actuel fin 2018.

La valeur moyenne actuelle est d’un point de pourcentage supérieure à la moyenne des années 1990.

En électricité, la dépense moyenne en juin équivaut à 2% du salaire RIPTE, en dessous des 2,6% en moyenne entre juillet 1994 et mai 2003 et des 2,1% atteints entre janvier 2018 et décembre 2019.

En désagrégeant par catégorie, on constate que les utilisateurs de niveau 1 allouent actuellement 3,1% du salaire RIPTE, un record dans la série historique.

Les utilisateurs de niveau 2 paient l’équivalent de 1,2 % du salaire RIPTE et les utilisateurs de niveau 3 paient 1,7 %.

-

NEXT Liga MX Femenil : Tuzas et Chivas ouvrent le tournoi avec des victoires