Les adieux en larmes de Laura Madrueño aux « Survivants » et le black-out émotionnel du « Palapa »

Les adieux en larmes de Laura Madrueño aux « Survivants » et le black-out émotionnel du « Palapa »
Les adieux en larmes de Laura Madrueño aux « Survivants » et le black-out émotionnel du « Palapa »
-

Le dernier tronçon de Survivants, les sentiments sont à la surface. Après une expulsion émouvante et très dure entre Torres et Gorka, ce dimanche Laura Madrueño Il a dit au revoir aux quatre finalistes avec la clôture emblématique de la « Palapa ». Un adieu dans lequel le présentateur – pour la deuxième année à la tête du programme depuis l’île – n’a pu éviter de pleurer après trois mois passés aux Cayos Cochinos.

” 102 jours se sont écoulés depuis que nous avons allumé pour la première fois cette Palapa. Sous l’œil vigilant de Poséidon, ce grand temple de pierre, de feu et d’eau a allumé ses torches pour recevoir vingt nouveaux courageux qui ont osé en faire partie. Survivants“, a commencé son discours, tandis que les lumières de ‘la Palapa’ s’éteignaient.

Quinze semaines d’aventures au cours desquelles la faim, la fatigue, l’épuisement et la paresse sont devenus leurs ennemis. Et ils sont devenus leur proie. Sans imaginer qu’ils allaient avoir des adversaires coriaces. La bravoure, le dépassement de soi, le courage et la lutte les ont fait surmonter, malgré tout, réussissant à devenir de véritables exemples du mot survivre. Ce soir, nous éteignons le Palapa pour eux. Une Palapa qui s’éteint après avoir marqué l’histoire“il ajouta.

Cependant, les larmes de Laura sont venues avec les mots dédiés à ses compagnons : “Ce sont eux les véritables protagonistes. Merci à tous d’avoir été avec moi. Merci à tous ceux qui rendent ce programme possible. Merci de nous accompagner. Merci d’avoir vécu cette aventure du début à la fin. Merci d’avoir tout donné et d’avoir fait la magie de Survivants, et d’avoir pris soin de moi pendant tous ces mois. Et maintenant, équipe, éteignons les torches”, a-t-elle déclaré, complètement brisée.

Ainsi, les torches se sont éteintes, laissant l’emblématique « Palapa » complètement dans l’obscurité, même si les lumières ne tarderont pas à se rallumer au début de Survivants : toutes les étoiles ce jeudi 20 juin. Cependant, on saura d’abord lequel des quatre finalistes – Arkano, Marieta, Pedro García Aguado ou Rubén Torres – remportera la mallette tant convoitée.

L’organisation ‘Survivors’ à l’honneur

Il convient de rappeler que l’organisation du format Telecinco et la société de production Cuarzo Producciones ont été à l’honneur tout au long du concours. Ses décisions ont été remises en question à plusieurs reprises, comme par exemple sa position concernant Carmen Borrego. La fille de María Teresa Campos n’a pas participé à la plupart des tests de récompense et a en outre été retirée de la coexistence après s’être sentie « malade ». Un geste qui n’a pas du tout plu aux téléspectateurs, qui ont affirmé que la sœur de Terelu Campos bénéficiait d’un traitement de faveur par rapport au reste des candidats.

De la même manière, la visite de Maite Galdeano à Rubén Torres, la pénitence imposée à Marieta pour recevoir l’étreinte de sa mère ou les nombreux saluts de Blanca Manchón ont été mis en lumière par les spectateurs. En outre, le double standard du producteur a été remis en question après les aveux d’Ángel Cristo Jr. et sa confrontation avec Arantxa del Sol.

WhatsApp TwitterLinkedin Être fortÊtre fort

-

NEXT Liga MX Femenil : Tuzas et Chivas ouvrent le tournoi avec des victoires