Les factures de gaz à payer en juillet connaîtront de fortes augmentations • Diario Democracia

Les factures de gaz à payer en juillet connaîtront de fortes augmentations • Diario Democracia
Les factures de gaz à payer en juillet connaîtront de fortes augmentations • Diario Democracia
-

Les Juninenses devraient se préparer à recevoir des factures de gaz en forte augmentation au cours du mois prochain. Le fait est que pendant cette période, les augmentations prévues seront reflétées, ce qui implique une augmentation allant jusqu’à 600 pour cent par rapport à ce qui était payé avant avril de l’année en cours.

Ainsi, en juillet, les factures de gaz naturel s’additionnent aux augmentations convenues depuis avril dernier ainsi qu’à l’augmentation mensuelle de juin, puisqu’en mai les autorités du ministère de l’Énergie ont décidé de ne pas l’appliquer.

Consulté par Democracia, Pablo Torres, président du conseil d’administration du Grupo Servicios Junín, a expliqué à quoi ressemblent les factures du mois en cours et à quoi il faut s’attendre à partir du mois prochain.

« Avec l’augmentation d’avril – a-t-il expliqué – le prix du mètre cube sans subvention payé par le N1 (utilisateur à revenu élevé) était de 139,05 pesos, et en juin il coûte 156,80 dollars. “Il s’agit uniquement de l’augmentation du prix du mètre cube de gaz, et non d’autres paramètres figurant dans la facturation.” À ce stade, il convient de noter que le N1 ne bénéficie d’aucune remise.

«Pour les consommateurs de N2 (revenus les plus faibles), il existe une réduction PIST (Point d’entrée au système de transport ou gaz à la tête de puits) de 64 pour cent. Et pour N3 (revenu intermédiaire), la réduction est de 55 pour cent », a noté Torres. Et ici, il faut également préciser que seule une certaine quantité de mètres cubes consommés par mois bénéficie de cette remise, mais pas pour le reste des concepts.

« Pour le mois de juin – a poursuivi le directeur du Grupo Servicios Junín – en R1 (catégorie du secteur qui consomme le moins), il y a 57 mètres cubes qui ont dit remise ; pour les R34 (ceux qui consomment le plus) c’est 132 m3. Autrement dit, la valeur de 156,80 pesos moins la réduction de 64 pour cent ou moins la réduction de 55 pour cent, selon le cas, s’applique uniquement à un certain nombre de mètres cubes fixé comme limite pour chaque catégorie d’accès à la réduction.

La limite du nombre de mètres cubes de gaz consommés mensuellement bénéficiant d’une remise est la suivante : R1 est de 57 m3 ; pour le R21, c’est 58 m3 ; R22, 62 m3 ; et pour le R23, 65 m3 ; R32, 76 m3 ; R33, 82 m3 ; et R34, 132 m3.

Si l’on consomme jusqu’à ces quantités de mètres cubes, les utilisateurs bénéficient d’une réduction, mais en général ils consomment beaucoup plus, comme l’a souligné le directeur du Grupo Servicios Junín. Et s’ils dépassent ces limites de consommation, ils paieront le coût total du mètre cube, soit 156,80 pesos.

On sait que lorsque les températures sont basses, la consommation de gaz augmente, mais cette année, depuis avril, le froid était perceptible et la consommation a été record pour ce mois. « Il y a eu une consommation record, sans précédent pour ce mois de l’année, puisque le froid était arrivé plus tôt. Depuis que je suis ici, nous n’avons jamais acheté autant d’essence qu’en avril dernier », a commenté Torres.

« Ce sont justement les factures de consommation d’avril qui commencent partiellement à parvenir aux consommateurs. L’augmentation totale va justement arriver, pour une question de statut et autres, dans le projet de loi qui expire en juillet », a-t-il prévenu. C’est-à-dire qu’en juillet arrivera l’augmentation totale décidée en avril par le ministère de l’Énergie ainsi que l’augmentation mensuelle, qui n’a pas été appliquée en mai, mais l’a été en juin.

« On estime que chaque augmentation mensuelle sera moindre puisqu’elle va de pair avec l’indice des salaires, l’indice de la construction et l’indice des prix de gros. À mesure que l’inflation diminue, on suppose que les taux d’augmentation seront plus faibles », a-t-il noté.

« La forte augmentation était déjà décidée : pour la consommation d’avril, elle est de 600 pour cent, les mensuelles n’étaient pas nombreuses. Mais on peut dire que le plein tarif ne sera payable qu’en juillet », a-t-il précisé.

Rapport provincial

Un récent rapport préparé par le Sous-secrétariat à l’Énergie de Buenos Aires précise que, en ce qui concerne l’impact sur la facture de l’utilisateur résidentiel de gaz naturel, dans le cas de la catégorie R31 avec consommation hivernale, l’augmentation (taxes comprises) pour N1 -Revenu élevé- être de 299 % (juin vs mars).

Pour la catégorie R31 d’usager N2 (faible revenu), l’augmentation par rapport aux mêmes périodes est de 604 pour cent. Pour la catégorie R31, mais pour un utilisateur N3 (revenu moyen) avec une consommation hivernale, l’impact sur la facture est de 367 pour cent, précise le rapport.

-

NEXT Liga MX Femenil : Tuzas et Chivas ouvrent le tournoi avec des victoires