Jesse Marsch a souligné le jeu du Canada et a demandé que l’Argentine soit condamnée à une amende

Jesse Marsch a souligné le jeu du Canada et a demandé que l’Argentine soit condamnée à une amende
Jesse Marsch a souligné le jeu du Canada et a demandé que l’Argentine soit condamnée à une amende
-

Jesse Marschentraîneur Canadaa souligné la performance de son équipe dans le défaite en vue de Argentine pour la Coupe de l’Americasoulignant une situation qui l’a beaucoup gêné de la part de l’Albiceleste.

Nous avons fait une belle performance, nous nous sommes créés des occasions, mais nous avons aussi commis des erreurs stupides en défense. “Nous avons dépassé les attentes, mais nous avons commis des erreurs auxquelles je ne m’attendais pas”, a déclaré l’entraîneur américain de 50 ans en conférence de presse.

Et il a poursuivi : “”Nous avons joué sans crainte. Nous en parlons beaucoup, mais c’est une chose de dire que vous allez jouer avec courage et une autre de jouer sans crainte. Cela vient de la confiance dans le système et du lien tactique qui est créé. Et ils le ressentent. »

Par ailleurs, Marsch, arrivé au Canada en mai de cette année, après avoir dirigé l’Impact de Montréal, les Red Bulls de New York, le Red Bull Salzbourg, le RB Leipzig et Leeds United, a félicité Lionel Messi : “Je pense que nous avons eu un bon plan de match et nous avons bien exécuté beaucoup de choses, mais Il est tellement bon qu’il continue de faire de bons jeux. Je pense que les deux ballons qui ont touché les deux buts sont de classe mondiale.“.

Colère de Marsch face au retard de l’Argentine et plainte concernant l’arbitrage

L’ancien milieu de terrain était visiblement en colère contre le temps (21 minutes) qu’il a fallu à l’Albiceleste pour revenir sur le terrain après la mi-temps : “Quand ils prenaient du temps, je savais qu’ils regardaient la vidéo et analysaient comment ils voulaient jouer contre nous. J’aimerais que les arbitres puissent gérer ça. Si nous arrivions cinq minutes en retard, nous aurions une amende. “Il y aurait un gros problème.”

“Combien de temps ont-ils mis ? 20 minutes ? 30 ? Ils ont eu le temps de préparer leur match contre nous en seconde période. Si nous avions su qu’il nous restait 10 minutes de plus, nous aurions préparé davantage”, a ajouté Marsch.

Et il a conclu : “Au-delà de cela, je me suis assuré que mes joueurs savaient qu’ils allaient élaborer un nouveau plan et j’ai fait une rotation un peu plus à trois, mais nous avons quand même réussi à y parvenir. L’Argentine devrait être condamnée à une amende. D’ACCORD? L’ont-ils écrit (aux journalistes) ? condamné à une amende“.

De plus, Marsch a été exclu de l’arbitrage du Vénézuélien Jesús Valenzuela, estimant qu’il avait omis une faute de Lisandro Martínez sur Jacob Shaffelburg qui pouvait être considérée comme un penalty à la 70e minute : “Il faut dire que c’était une faute. Plus tard, nous pourrons définir si c’était à l’intérieur ou à l’extérieur de la surface, mais c’était une faute à 100%. “La raison pour laquelle l’arbitre n’a pas prononcé le coup, c’est parce qu’il avait peur que ce soit un penalty.”

-

NEXT Liga MX Femenil : Tuzas et Chivas ouvrent le tournoi avec des victoires