Ce que Nacho perd en quittant le Real Madrid

Ce que Nacho perd en quittant le Real Madrid
Ce que Nacho perd en quittant le Real Madrid
-

Nacho a décidé quitter le Real Madrid. Le défenseur central met fin à une carrière en blanc qui a commencé en 2001, lorsqu’il a rejoint l’Alevín A, et qui lui a fait parcourir toute la structure des jeunes pour faire ses débuts avec le club blanc en 2011.à Mestalla face à Valence, pour intégrer l’équipe première à partir de juillet 2012. Ce sont 12 saisons qu’il a porté sous le maillot de l’équipe première, toutes marquées par les difficultés à s’imposer et à jouer, même si sa polyvalence (il a joué dans les quatre positions défensives) et son professionnalisme lui ont permis de jouer pratiquement chaque année. Dans cette dernière, dont il était premier capitaine, il a fini par débuter en finale de la Ligue des Champions en raison des blessures de Militao. (il a récupéré à temps pour Wembley, mais sans rythme) et Alaba. A Londres, il a élevé son 15ème vers le ciel et a ensuite décidé de terminer son séjour en blanc.

Une décision qui vous fera passer à côté de plusieurs choses. La première, la plus évidente : continuer à jouer avec le Real Madrid. Et ce n’est pas rien avec cette prochaine saison 2024-25 au cours de laquelle Madrid ne jouera rien de moins qu’un « sept », puisqu’il y a sept titres que l’équipe d’Ancelotti peut remporter (Champions, Ligue, Coupe, Supercoupe d’Espagne, Championnat d’Europe). Super Coupe, Coupe du Monde Intercontinentale et des Clubs). Ce serait très mauvais pour Madrid de ne pas remporter de trophée cette saison et ce ne sera pas Nacho à cause de sa décision de partir. Ce sera également une saison au cours de laquelle la rotation sera beaucoup plus nécessaire, puisqu’elle peut comprendre jusqu’à 70 matchs pour Madrid, en raison de l’inclusion de la Coupe du Monde des Clubs à 32 équipes en juin. S’il restait, les minutes seraient arrivées plus facilement, même si Nacho part entre autres parce qu’il sait qu’avec Militao, Rüdiger et Alaba en bonne santé, il est le quatrième d’une course à quatre (même s’il reste à voir dans quel état il renvoie l’Autrichien, qui se remet encore d’un croisé cassé).

Modric, seulement avant les titres

Un autre problème est celui des titres. En partant, ce ne sera pas lui qui les relèvera, mais Luka Modric, qui poursuivra encore une campagne. À l’heure actuelle, les deux sont à égalité en tant que joueurs ayant remporté le plus de titres avec le maillot madrilène, avec 26, puisque tous deux ont rejoint l’équipe blanche cet été 2012. Ainsi, le Croate va sûrement augmenter son palmarès avec Madrid, ainsi qu’avec ceux qui sont en retard sur la liste comme Carvajal (25) ou Lucas Vázquez (21). Kroos (23 ans) n’augmentera pas non plus son compte pour la même raison que Nacho, même si dans son cas il a décidé de se retirer du football.

Agrandir

JÉSUS ​​ALVAREZ ORIHUELADiarioAS

Et enfin, il manquera l’occasion de gravir des places dans le compteur historique des matchs avec le maillot madrilène, une liste dans laquelle il occupe déjà une position assez élevée, mais dans laquelle il pourrait donner une bonne ascension lors de la prochaine campagne, avec ainsi de nombreux matchs dans un calendrier très chargé. À l’heure actuelle, avec 364 matchs joués, Nacho est 31e sur la liste blanche de tous les temps. Au cours des trois dernières saisons, il n’est pas descendu en dessous de 42 matchs.il semble donc possible de penser que s’il restait, il aurait dépassé Velázquez, qui ferme le top 25 avec 402 duels.

Suivre la Chaîne Diario AS sur WhatsAppoù vous retrouverez tout le sport dans un seul espace : l’actualité du jour, l’agenda avec les dernières actualités des événements sportifs les plus importants, les images les plus marquantes, l’avis des meilleures marques AS, des reportages, des vidéos, et un peu d’humour de temps en temps.

-

PREV De quel parti sont les maires d’Olvera et de Cangas de Onís, les villes qui participent aujourd’hui au « Grand Prix » ?
NEXT Le Conseil de l’Europe prévient que l’indemnisation en cas de licenciement abusif en Espagne viole la Charte sociale européenne