“J’aurais aimé que ce soit un cauchemar”

-

La tragique nouvelle de la mort d’Omar Geles continue de choquer le pays. Le célèbre artiste a été admis à la clinique Erasmo de Valledupar (César), où il est malheureusement décédé, apparemment à cause de complications cardiaques.

Le chanteur a subi une crise cardiaque alors qu’il jouait au tennis ce mardi 21 mai, avec ses amis et sa famille au Country Club de la capitale César. Plus tard, il a été transféré à la clinique Erasmus, où les médecins ont confirmé son décès.

Ana del Castillo a publié un message sincère pour dire au revoir au professeur Omar Geles. | Photo: Tiré d’Instagram @anadelcastilloficial

En ce sens, Ana del Castillo, dont le « parrain » musical Omar, a fondu en larmes pour rendre hommage au célèbre auteur-compositeur-interprète et lui a dédié quelques paroles sincères.

«Je veux juste dire que j’aurais aimé que ce ne soit qu’un cauchemar. Il a tout fait pour moi ; J’adore Omar Geles. Je ne me suis jamais battu avec lui, il a toujours fait de son mieux pour ma carrière ; Le premier single que j’ai enregistré, c’est grâce à lui. Je vous remercie pour tant de choses, je ne peux pas croire que cela vous arrive », a déclaré l’artiste.

Funérailles d’Omar Geles à Valledupar | Photo: Richard Dangond Colpress

Et il a ajouté : « Dimanche, je lui ai parlé et il m’a dit qu’il allait se rendre à ma vedette. Il m’a offert une belle chanson parce qu’il était le meilleur compositeur ; Je pense toujours que c’est un mensonge […] Ils ne connaissent pas la douleur que mon cœur ressent […] Prenez soin de vous, aimez beaucoup les gens qui vous entourent ; “Ne vous battez pas parce que vous ne savez pas quand ils vont partir, ni quand aura lieu le dernier baiser ou le dernier câlin.”

De quoi est mort Omar Geles ?

Malgré les efforts médicaux, sa vie n’a malheureusement pas pu être sauvée, ce qui a représenté une perte irréparable pour le genre vallenato, le privant d’une de ses grandes voix et compositeurs.

Funérailles d'Omar Geles à Valledupar
Funérailles d’Omar Geles à Valledupar | Photo: Richard Dangond Colpress

Geles, reconnu comme le « roi vallenato », a obtenu ce surnom grâce à son dévouement et sa passion pour la musique, qu’il a découverte dès son plus jeune âge. Il tombe amoureux de l’accordéon depuis son enfance et construit une carrière remarquable qui le mènera loin. En plus de ses compositions exceptionnelles, il a noué des amitiés importantes tout au long de sa carrière, notamment avec Silvestre Dangond, avec qui il a partagé sa dernière représentation.

Devant une foule de plus de 40 000 personnes dans le stade Nemesio Camacho El Campín, bondé et couvert de rouge, l’artiste s’est produit sans imaginer que ce serait la dernière fois qu’il le ferait.

-

NEXT Un journaliste de TVN démissionne après deux ans à la chaîne