Indepaz dénonce le nouvel assassinat d’un leader social à Suárez, Cauca

Indepaz dénonce le nouvel assassinat d’un leader social à Suárez, Cauca
Indepaz dénonce le nouvel assassinat d’un leader social à Suárez, Cauca
-

Attention – Ne dépassez pas | Colpresser

L’Institut d’études sur le développement et la paix (Indepaz) a fait état, mardi 7 mai, de l’assassinat tragique de Diomira Cifuentes, une influente dirigeante sociale de Suárez, Cauca. Selon l’ONG, un groupe d’hommes armés est entré par effraction chez elle et l’a brutalement attaquée, selon les informations obtenues par le Revue hebdomadaire.

Cifuentes, une leader paysanne renommée, fondatrice de l’Association des travailleurs de la Cordillère (Asocordillera) et active dans l’action communale dans le village de Naranjal, a été victime de cet acte violent devant sa propre famille, a indiqué Indepaz.

Vous pouvez désormais nous suivre sur notre Chaîne WhatsApp et en Facebook.

À Suárez, dans le Cauca, on sait que le front dissident Jaime Martínez du bloc occidental de l’État-major central autoproclamé (EMC) est actif, même si les autorités enquêtent toujours sur l’identité des responsables de l’assassinat de ce leader communautaire.

Avec ce malheureux événement, ce sont désormais 61 leaders sociaux qui ont perdu la vie violemment en défendant les droits de leurs communautés, selon Indepaz, qui décrit ces crimes comme une forme de contrôle social perpétré par des groupes criminels dans diverses régions du pays.

Homicide. Photo de : Colprensa

Jusqu’à présent, en mai, trois leaders sociaux ont été tués en Colombie, parmi lesquels Diomira Cifuentes. Lors de la commémoration de la Fête du Travail, Antonio Montañéz Villazana, leader social et président du conseil d’action communal de Bocas del Arauca, a été abattu par des hommes armés à Arauca.

Quatre jours plus tard, à Puerto Triunfo, Antioquia, Jaider García Uribe, autre éminent leader social et militant du parti Colombia Humana à San Luis, a été intercepté et assassiné par des hommes armés alors qu’il voyageait dans son véhicule.

La tragédie n’est pas étrangère à la famille de García, puisque son fils Juan David, également leader communautaire, avait été assassiné dans des circonstances similaires il y a trois ans. Ces événements mettent en lumière la cruelle réalité à laquelle sont confrontés les défenseurs des droits humains en Colombie, en particulier ceux qui luttent pour la justice et l’équité dans leurs communautés.

L’assassinat de leaders sociaux ne s’arrête pas en Colombie, puisqu’en 2024 leur nombre est passé à 60. C’est ce qu’a annoncé l’Institut d’études sur le développement et la paix (Indepaz) à travers une publication sur son compte X dans le qui a divulgué les détails de la mort de le leader social.

Selon les informations partagées par Indepaz, Jaider García Uribe est devenu le 60e leader social assassiné en 2024, un décès enregistré à Puerto Triunfo, Antioquia, le 4 mai 2024.

Indepaz rapporte un nouveau meurtre d’un leader social – crédit Infobae

Vous pouvez désormais nous suivre sur notre Chaîne WhatsApp et en Facebook.

García Uribe a travaillé comme leader politique, c’est pourquoi il a été membre du parti Colombia Humana à San Luis, Antioquia, même si ce n’est pas la première fois que le malheur arrive à la famille, puisque son fils, Juan Davis García, qui a également servi en tant que leader social, a été assassiné il y a trois ans.

Concernant le crime de Jaider García Uribe, les autorités ont confirmé que des hommes armés l’avaient intercepté alors qu’il voyageait dans un véhicule qu’il possédait en compagnie de son frère, alors qu’ils circulaient sur l’autoroute Medellín-Bogotá, près de la municipalité de Santiago Berrío. de Puerto Triunfo.

Selon Indepaz, parmi les organisations criminelles présentes dans la zone figurent les Forces d’autodéfense Gaitanista de Colombie, le Bureau de la Vallée d’Aburra et des gangs locaux.

-

PREV Jours fériés 2024 en Colombie : calendrier officiel avec jours fériés et ponts | RÉPONSES
NEXT L’étape par étape pour charger le SUBE à bord du bus à San Juan