Grève des camionneurs dans le nord : le gouvernement ordonne le dégagement des routes à Tarapacá

Grève des camionneurs dans le nord : le gouvernement ordonne le dégagement des routes à Tarapacá
Grève des camionneurs dans le nord : le gouvernement ordonne le dégagement des routes à Tarapacá
-

Après des heures de tension dues à une grève nationale, les routes de la région de Tarapacá ont commencé à revenir à la normale. Dès 20h30 aujourd’hui, les principales artères de la région ont été dégagées, permettant la libre circulation des véhicules. La route 5 Nord, la route A16 dans la commune d’Alto Hospicio et la route A1, qui relie Iquique à l’aéroport Diego Aracena, sont quelques-unes des routes désormais totalement gratuites.

Cette autorisation a été obtenue après des interventions coordonnées par les Carabiniers, qui surveillaient et contrôlaient la situation de près. Malgré quelques infractions dans le processus, aucune arrestation n’a été signalée, ce qui contribue à un bilan global positif en termes d’ordre public pendant la journée.

Le délégué présidentiel de Tarapacá, Daniel Quinteros, a confirmé l’information et a réaffirmé l’engagement du gouvernement régional à maintenir les routes praticables et sûres. « Les routes de la région de Tarapacá sont entièrement accessibles à la circulation normale des véhicules »a déclaré Quinteros, qui a également profité de l’occasion pour remercier les forces de l’ordre pour leur efficacité et leur professionnalisme.

#Chile

-

PREV Podcasts en tête de liste des plus écoutés sur Spotify Chili
NEXT La JEP protège le cimetière de San Juan del Cesar en raison de tombes avec d’éventuels cadavres de faux positifs