Les commerçants de San Juan avertis d’une vague de vols

Les commerçants de San Juan avertis d’une vague de vols
Les commerçants de San Juan avertis d’une vague de vols
-

En raison de la situation économique, les commerçants assurent qu’il y a une augmentation de l’insécurité. À tel point qu’ils préviennent que le nombre de voleurs et de voleurs dans le centre-ville de San Juan a récemment augmenté, ce qui inquiète les commerçants de la capitale à l’approche de la fête des pères.

De la Chambre des Marchands Unis de San Juan, son président, Marcelo Quiroga, a expliqué à JOURNAL HUARPE les détails de ce qu’ils considèrent comme une vague de vols. “Au cours de ces mois, nous avons eu différents types de vols, que ce soit dans des locaux commerciaux, sur la voie publique, sur les tables des cafés et aussi de la part de personnes qui circulaient pour acheter, à qui on a volé leur téléphone portable”, a-t-il commencé.

« Vous venez détendu, vous venez distrait pour faire du shopping et vous ne pouvez pas être là avec quatre yeux attendant que quelqu’un vous touche. “Cela affecte évidemment l’activité commerciale et les clients qui se trouvent dans la zone”, a déclaré Quiroga, avant de déclarer : “Si vous faites du shopping et que votre téléphone portable est volé, vous ne reviendrez plus au centre”.

Demande de sécurité

Par une lettre adressée au secrétaire à la Sécurité, Gustavo Sánchez, les commerçants ont demandé une plus grande présence policière pour éviter ces situations qui nuisent à la fois à l’entreprise et au client.

Dans un dialogue avec ce média, le président de la chambre a exprimé : « Il y a un manque de présence policière, quand il y a une marche il y a la moitié d’une délégation de police qui protège la sécurité des manifestants, mais quand il est temps de protéger l’activité commerciale c’est un revenu pour la province. Grâce aux impôts, il y a peu de police pour le nombre de personnes qui circulent. Maintenant, la fête des pères approche et il y a un plus grand mouvement de personnes et un plus grand nombre d’opportunistes qui veulent obtenir quelque chose facilement. »

En revanche, la lettre adressée au secrétaire à la Sécurité dit : « Les vols fréquents représentent non seulement une menace pour la sécurité des commerçants et des clients, mais génèrent également un climat d’insécurité qui décourage l’activité commerciale dans le centre-ville. « J’exhorte donc respectueusement le secrétaire à la Sécurité à envisager d’augmenter la présence policière dans cette zone afin de réduire ces comportements criminels et d’assurer un environnement sûr et propice au développement de l’activité commerciale. »

« Je comprends que la sécurité publique est une priorité pour votre ministère et j’espère que vous considérerez cette demande avec l’importance qu’elle mérite. “Je suis prêt à collaborer et à fournir toute information supplémentaire qui pourrait être pertinente pour résoudre ce problème”, a-t-il ajouté à la fin.

-