Le mouvement de solidarité russe félicite Prensa Latina

Le mouvement de solidarité russe félicite Prensa Latina
Le mouvement de solidarité russe félicite Prensa Latina
-

Dans le message reçu par le correspondant de l’agence à Moscou, il est rappelé que Prensa Latina est née la même année que l’entrée de l’Armée rebelle à La Havane, la création d’un gouvernement révolutionnaire dirigé par Fidel Castro et le déploiement de la réforme agraire.

La révolution cubaine ne s’est pas séparée du mouvement de libération des pays frères, et cela a été exprimé au nom de l’agence de presse. Il est profondément symbolique que la date de sa création figure sur le calendrier à côté de l’anniversaire du grand internationaliste Ernesto Che Guevara, le point culminant des félicitations.

Et il ajoute que, depuis près de deux tiers de siècle, la voix révolutionnaire de Cuba brise quotidiennement le blocus de l’information de l’impérialisme, fait connaître au monde la vérité sur Liberty Island, couvre les événements internationaux avec rapidité et habileté et expose avec précision les mensonges et calomnie de l’ennemi.

Pour tous les peuples qui résistent à l’agression impérialiste, pour des millions d’amis de Cuba dans le monde, Prensa Latina est devenue une source fiable d’informations objectives, idéologiquement vérifiées et professionnellement classifiées, ont déclaré les amis solidaires de la Russie.

La voix du nouveau Cuba ne parle pas seulement de tous les événements significatifs du monde moderne, mais révèle également de nombreuses pages d’histoire et de culture qui sont réduites au silence ou déformées par les médias de l’impérialisme et leurs échos, souligne le message.

Ils soulignent ensuite que c’est un grand mérite de Prensa Latina que les rangs des amis du Cuba socialiste ne cessent de croître et que ses ennemis s’isolent.

Le jour de l’anniversaire, nous exprimons notre profonde gratitude et notre gratitude aux collègues de Prensa Latina pour l’air frais de la vérité sur le monde, pour la couverture objective des relations amicales entre nos pays, de la lutte de la Russie pour la souveraineté, la sécurité et un un monde plus juste.

Nous continuerons à plaider avec force pour la fin du blocus illégal et inhumain des États-Unis contre Cuba, et exigerons que ce pays soit exclu de la liste impériale des « pays soutenant le terrorisme » et contre toute ingérence dans ses affaires souveraines, conclut le texte.

Le message de félicitations adressé à Prensa Latina a été signé par les membres du Comité russe de lutte pour l’élimination du blocus de Cuba, le Mouvement social Venceremos, l’équipe de la chaîne russe « L’Europe pour Cuba », le projet créatif indépendant « Rouge TV» et l’Université ouvrière.

jha/gfa

-