Le Conseil fédéral agricole régional du NOA s’est réuni

Le Conseil fédéral agricole régional du NOA s’est réuni
Le Conseil fédéral agricole régional du NOA s’est réuni
-

Le rassemblement s’est tenu à l’EEAOC et, entre autres, le retard de croissance du maïs a été discuté.

Le gouvernement national a organisé la première réunion du Conseil fédéral agricole régional NOA 2024. Des représentants des gouvernements de Tucumán, Salta, Jujuy, Santiago del Estero et Catamarca y ont participé. La réunion a été convoquée pour aborder les questions stratégiques du secteur et définir un programme de travail commun pour l’ensemble de la chaîne de production.

Lors de la réunion, qui s’est tenue au siège de la Station Agro-industrielle Expérimentale Obispo Colombres, on a travaillé sur les différentes mesures prises pour résoudre le problème du retard de croissance du maïs, sur la base d’un travail coordonné entre le gouvernement national et les organisations de producteurs, les organisations techniques et les autorités provinciales. . En ce sens, des lignes de financement de Banco Nación ont été présentées pour répondre à ce problème.

En ce qui concerne la production animale, des propositions et des initiatives ont été abordées concernant la traçabilité individuelle obligatoire, la vaccination contre la fièvre aphteuse, l’élevage laitier et l’état de santé. Une analyse de l’état de la situation du secteur porcin, du secteur sucrier et du secteur agrumes a également été réalisée.

La réunion était présidée par le Secrétaire de la Bioéconomie de la Nation, Fernando Vilellaen présence des ministres de l’Économie et de la Production de Tucumán, Daniel Abad; de l’inclusion numérique et des systèmes productifs de Catamarca, Juan Cruz Miranda; du secrétaire du développement productif de Jujuy, Patricia Ríos; de Production et de Développement Durable de Salta, Martin de los Ríos; du Ministre de la Production de Santiago del Estero, Miguel Angel Mandrilleet le directeur de zone Tucumán de la Banco de la Nación Argentina, Elvio Patricio Díaz.

Au nom du gouvernement national, les chefs du Senasa étaient également présents, Pablo Cortese; de l’Institut National des Semences, Claudio Dunan; et l’Institut national de technologie agricole, Juan Cruz Molina Haffordle sous-secrétaire à la production agricole et forestière, Sergio Iraetaet le directeur national de l’Agriculture, Nicolas Bronzovitch.

-