Mauvais débuts pour le Brésil : ils ont à peine pu faire match nul 0-0 contre le Costa Rica

-

Le Brésil a connu des débuts faibles en Copa América, car malgré son rôle de premier plan et la création de plusieurs situations de but, il a à peine réussi à faire match nul 0-0 contre le Costa Rica, lors d’un match disputé au SoFi Stadium de Californie, pour la première date de la Copa América. Groupe D de la Copa América 2024, qui se déroule aux États-Unis.

L’équipe brésilienne a eu des occasions d’ouvrir le score, mais elle les a gaspillées, et même l’arbitre mexicain César Arturo Ramos a annulé, à la demande du VAR, un but controversé marqué par Marquinhos, à 29 minutes de la première mi-temps, en raison d’un position avancée de Rodrygo, que je lui avais aidé à peigner le ballon.

Le groupe D est mené par la Colombie avec 3 points, le Brésil et le Costa Rica en ont 1 et le Paraguay termine sans unités.

Photos : USA AUJOURD’HUI Sports.

L’équipe “verdeamarelho” affrontera l’équipe “guaraní” ce vendredi, à partir de 22h00, tandis que l’équipe centraméricaine fera de même le même jour, mais à 19h00, contre l’équipe “café”.

Le Brésil a commencé avec tout et a joué le rôle principal face à un rival qui l’attendait sur son terrain, prêt à tenter une contre-attaque.

Déjà à la 11e minute, Rodrygo manquait le ballon en recevant une passe de Lucas Paquetá et après avoir échappé aux défenseurs de la surface, il décochait un tir qui passait juste à côté.

À 21 ans, une contre-attaque commandée par Vinícius Júnior s’est soldée par un tir mordant de Lucas Paquetá, tandis que trois minutes plus tard, Raphinha se trouvait seul avec le gardien costaricien, Patrick Sequeira, et a marqué d’une volée, mais le tir est passé à côté des mains du gardien.

Il semblait qu’à la 29e minute le Brésil prenait l’avantage grâce à un but de Marquinhos, après une frappe de Rodrygo, mais l’arbitre mexicain César Arturo Ramos a annulé la victoire à la demande du VAR en raison de la position avancée de l’attaquant du Real Madrid. quand il a dirigé le ballon.

En seconde période, l’équipe « verdeamarelho » n’a pas empêché ses intentions d’attaquer, tandis que le Costa Rica a eu recours à un jeu un peu plus dur pour arrêter l’avancée de son rival et a reçu quelques cartons jaunes.

Photos : USA AUJOURD’HUI Sports.

À la 17e minute, les Centraméricains étaient sauvés par une frappe de Lucas Paquetá qui touchait le poteau.

Le Brésil n’a pas arrêté sa quête pour ouvrir le score et a failli y parvenir à deux autres reprises. D’abord à la 26e minute, lorsque le défenseur costaricien Haxzel Quirós a dirigé un centre contre son propre but et que Sequeira l’a dévié juste dans le coin.

Et puis, à la 33e, grâce à un superbe tir de Guilherme Arana, le gardien “Tico” a dévié de façon fantastique.

47d36c61ac.jpgVoir égalementAvec James Rodríguez comme figure, la Colombie a battu le Paraguay

Dans les dernières minutes, le Brésil a eu encore et encore une fois avec Rodrygo, qui a profité d’une passe profonde, a battu le gardien au début, mais s’est retrouvé sans angle pour terminer et a dû envoyer un centre qui a été rejeté par l’équipe. défense centraméricaine.

Résumé du match

Stade: Stade SoFi (Californie).

Arbitre: César Arturo Ramos (Mexique).

VAR : Guillermo Pacheco (Mexique).

Brésil: Alisson ; Danilo, Éder Militão, Marquinhos, Guilherme Arana ; Bruno Guimarães, João Gomes, Lucas Paquetá ; Raphinha, Vinícius Júnior et Rodrygo. DT : Dorival Junior.

Costa Rica: Patrick Séqueira ; Jeyland Mitchell, Juan Pablo Vargas, Francisco Calvo, Haxzel Quirós ; Orlando Galo, Jefferson Brenes, Ariel Lassiter, Brandon Aguilera ; Álvaro Zamora et Manfred Ugalde. DT : Gustavo Alfaro.

Changements en seconde période: 19m Alejandro Bran pour Brenes (CR) et Warren Madrigal pour Ugalde (CR) ; 25m Joel Campbell pour Zamora (CR) et Savinho pour Raphinha (B) ; 26 m Endrick de Vinícius Júnior (B) ; 38m Gabriel Martinelli de João Gomes (B); 45m Joseph Mora pour Lassiter (CR) et Gerald Taylor pour Aguilera (CR).

-