Les Vénézuéliens se divertissent dans l’hospitalier Santiago de Cuba

Les Vénézuéliens se divertissent dans l’hospitalier Santiago de Cuba
Les Vénézuéliens se divertissent dans l’hospitalier Santiago de Cuba
-

Santiago de Cuba.— L’ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela, Orlando Miguel Maneiro Gaspar, le capitaine Ronald José Briseño Huerta, commandant du navire-école Simón Bolívar de la marine de ce pays, d’autres membres du corps diplomatique présents sur le territoire et du navire dirigeants, a effectué la veille une visite de courtoisie au gouvernement de Santiago de Cuba.

Lors de la réunion, Manuel Falcón Hernández, gouverneur de la province, a remercié l’équipage pour sa présence et l’a officiellement accueilli dans la Ville des Héros, rebelle et hospitalière, berceau de la Révolution cubaine.

Maneiro Gaspar, au nom du président vénézuélien Nicolás Maduro, s’est dit honoré de l’accueil chaleureux réservé au navire connu sous le nom d'”Ambassadeur sans frontières” et a reconnu la force des liens d’amitié et de coopération que les deux pays entretiennent.

Le commandant du “Simón Bolívar” a remis le représentant Metope du navire à Falcón Hernández et au deuxième chef de la marine du ministère des Forces armées révolutionnaires, le capitaine de la flottille José Luis Souto Galindo, qui ont rendu la pareille au geste.

Après un échange de cadeaux animé par le violoniste de Santiago José Carlos Puentes, les participants au divertissement ont rappelé des moments historiques de la ville, comme le procès des assaillants de l’ancienne caserne Moncada.

Chaque fois que nous sommes dans la soi-disant Capitale des Caraïbes, nous vivons une expérience très positive, ici on apprend toujours quelque chose, c’est un endroit très accueillant et plein d’informations, a déclaré Briseño Huerta et a affirmé que les marines des deux pays continueront à avec leur arc vers l’avenir, car tant à Cuba qu’au Venezuela, nous vivons une révolution pour un moment.

Un autre moment spécial a été la visite de l’équipage au cimetière patrimonial de Santa Ifigenia, où ils ont déposé une couronne de fleurs sur la tombe de José Martí, le plus universel des Cubains, comme un digne hommage à celui qui a lutté pour l’unité des peuples latino-américains.

Ils ont également rendu hommage avec des fleurs au leader historique de la Révolution Fidel Castro Ruz, ami inconditionnel d’Hugo Chávez et de la nation bolivarienne.

Il s’agit de la cinquième visite du navire-école Simón Bolívar à Santiago de Cuba et elle durera jusqu’au 19 juin.

-