Luis Díaz, participant à la victoire de Liverpool contre Tottenham

Luis Díaz, participant à la victoire de Liverpool contre Tottenham
Luis Díaz, participant à la victoire de Liverpool contre Tottenham
-

Liverpool a été énergique et a finalement souffert un peu de la réaction de Tottenham. L’attaque a été efficace pour s’imposer 4-2. Luis Díaz a été impliqué pendant les 73 minutes qu’il a passées sur le terrain. Il ne pouvait pas marquer, mais il faisait partie de ceux qui se sont sacrifiés pour créer des occasions de marquer. Parfois il jouait un faux 9 pour se faire surprendre par les ailes. À la 40e minute, il a réussi un tir qui, s’il l’avait bien connecté, Anfield deviendrait fou.

Liverpool et un début d’enfer

Liverpool est sorti dès le début pour mettre la pression sur Tottenham, Salah a averti deux fois, le premier à la 7ème minute avec un tir du pied gauche avec trois doigts qui a touché le poteau, Une minute plus tard, l’Égyptien arrivait seul dans la surface, mais Vicario le sauvait d’une belle manière, puis le rebond était récupéré par Alexis Mac Allister qui terminait premier, mais Cuti Romero le retirait sur la ligne.

Après tant d’insistance, Liverpool a pu ouvrir le score dès la 15e minute. Superbe jeu collectif, croisé. Gakpo est passé de l’extérieur vers l’intérieur et a crevé pour Salah qui a battu Vicario d’une tête qui s’est retrouvé à demander un hors-jeu. Toutes les caméras étaient tournées vers Klopp, après la confrontation qu’ils ont eue lors du dernier match.

Luis Díaz a reçu une faute grave de la part d’Yves Bissouma à la 19e minute, puis à la 27e minute, le Colombien a eu une nette occasion de marquer après un centre de Salah. Il n’a pas pu donner de direction à sa tête. L’Égyptien avait plusieurs options mais il ne les a pas concrétisées.

À la 40e minute, Díaz a presque réussi à relancer tout Anfield avec une chalaca, il n’a pas réussi à bien le connecter, mais les applaudissements n’ont pas manqué. A la fin de la première mi-temps arrivait la seconde. Centre d’Alexander-Arnold pour Robertson qui a aidé Salah, Vicario l’a sauvé et a laissé le rebond à l’ailier qui l’a envoyé à l’intérieur pour célébrer.

Tottenham réagit, mais Liverpool tient bon

Dans la mi-temps complémentaire, Liverpool est sorti avec la même intensité et à la 49e minute, il a augmenté le score. Luis Díaz a commencé le jeu, il a envoyé une bonne passe à Elliott qui s’est battu dans le dernier quart du terrain. L’ailier envoyait le centre dans la surface et trouvait Gakpo qui dirigeait d’une belle manière pour battre Vicario.

Tottenham a tenté de réagir, mais cela a permis à Liverpool de disposer de plus d’espace. A la 59ème minute, le quatrième est arrivé. Un grand objectif Harvey Elliott qui a envoyé un pied gauche dans le corner après une passe de l’extérieur vers l’intérieur. Les visiteurs ont trouvé la remise à la 72e minute grâce à un bon score de Richarlison qui recevait de Johnson.

Klopp a décidé de laisser au repos Luis Díaz et Alexis Mac Allister. Le Colombien et le gaucher argentin ont applaudi à la 73e minute. L’Allemand envoya Nuñez et Gravenberch sur le terrain. Tottenham a continué à faire pression et trois minutes plus tard, Son a marqué le deuxième pour ajouter de l’excitation à la fin du match.

En fin de compte, le jeu allait et venait. Liverpool a cherché à augmenter le score et Tottenham a marqué pour se rapprocher du match nul. Les visiteurs ont été ceux qui ont le plus insisté et à la 86e minute, ils ont eu un clair avec Richarlison. qu’Alisson a très bien sauvé.

Avec cette victoire, Liverpool atteint 78 points, tandis que Tottenham se retrouve avec 60 points et complique sa qualification pour la Ligue des Champions. Le lendemain, ceux dirigés par Klopp se rendront à Aston Villa, le lundi 13 mai à 14h00. (heure colombienne).

Suivez la chaîne Diario AS sur WhatsApp, où vous trouverez tout le sport dans un seul espace : l’actualité du jour, l’agenda avec les dernières nouvelles sur les événements sportifs les plus importants, les images les plus marquantes, l’avis des meilleurs AS. entreprises, des rapports, des vidéos et un peu d’humour de temps en temps.

Changements

Richarlison (60′, Rodrigo Bentancur), Olivier Skipp (60′, Emerson Royal), James Maddison (60′, Dejan Kulusevski), Joe Gomez (63′, Andy Robertson), Stefan Bajcetic (64′, Wataru Endo), Giovani Lo Celso (74′, Pape Sarr), Darwin Nuñez (74′, Luis Diaz), Ryan Gravenberg (74′, Alexis Mac Allister), Dominik Szoboszlai (82′, Harvey Elliott)

Buts

1-0, 15′ : Salah2-0, 44′ : A. Robertson3-0, 49′ : Gakpo4-0, 58′ : Harvey Elliott4-1, 71′ : Richarlison4-2, 76′ : Fils Heung-Min

Cartes

Arbitre : Paul Tierney
Arbitre VAR : John Brooks, James Mainwaring
Pape Sarr (43′, Jaune), Mickey van de Ven (46′, Jaune), Émerson (56′, Jaune), Yves Bissouma (62′, Jaune), Trent Alexander-Arnold (91′, Jaune)

Classification
Classification P.T. P J. P.G. PE PP
1 83 36 26 5 5
2 82 35 25 7 3
3 78 36 23 9 4
4 67 36 vingt 7 9
5 60 35 18 6 onze
Classification P.T. P J. P.G. PE PP
3 78 36 23 9 4
4 67 36 vingt 7 9
5 60 35 18 6 onze
6 56 35 17 5 13
7 54 35 quinze 9 onze

-

PREV Les coûts d’un millionnaire révélés pour réparer la voiture de Checo Pérez
NEXT L’Ecosse à l’Euro 2024 : appel, liste, joueurs, groupe et calendrier